Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

Alternative au Lyon-Turin de Daniel IBANEZ et ses amis : la mise en péril du plus grand lac naturel de France

25 Janvier 2015, 18:50pm

Publié par Acac73

Alternative au Lyon-Turin de Daniel IBANEZ et ses amis : la mise en péril du plus grand lac naturel de France

L'enfumage chapitre 2 : mise en péril du plus grand lac naturel de France

Daniel IBANEZ et ses amis voudraient nous faire croire que la ligne historique, qui passe le long du lac du Bourget et traverse les agglomérations d'Aix-les-Bains, est la solution idéale pour le report modal dans les Alpes.

D'après eux, il serait même possible, pour un « coût très modeste », de faire passer immédiatement 300 000 camions à partir de la gare d'Ambérieu.

300 000 PL = 80 trains supplémentaires par jour

Il suffit de consulter le rapport 2014 de l'autoroute ferroviaire qui indique que 30 000 poids-lourds ont été transportés par environ 4 trains par jour dans chaque sens entre la France et l’Italie,

On peut en déduire que pour transporter 300 000 poids-lourds, il faudrait 40 trains dans chaque sens par jour.

Cela ne fait qu'à peine 10 % du trafic traversant les Alpes françaises ( 25% en comptant uniquement les Alpes du Nord).

Alternative au Lyon-Turin de Daniel IBANEZ et ses amis : la mise en péril du plus grand lac naturel de France

La mise en danger du lac du Bourget.

La Frapna de Savoie, dans son avis pour l’enquête publique des accès au Lyon-Turin, pointait déjà la nécessité de « protéger le lac du Bourget en limitant le trafic fret en bordure et dans les agglomérations d’Aix-les-Bains et Chambéry »

Il faudrait être effectivement irresponsable comme Daniel IBANEZ et ses amis pour faire de cette ligne l'avenir du transport des marchandises dans les Alpes.

Il suffit de voir les falaises qui bordent la ligne pour constater le risque d'éboulement de roches sur les trains dont contenu irait directement se déverser dans le lac.

Accident dramatique du  8 février 2014 suite à un éboulement dans les Alpes du sud

Accident dramatique du 8 février 2014 suite à un éboulement dans les Alpes du sud

Train de fret au bord du lac du bourget

Train de fret au bord du lac du bourget

Fermer la ligne historique pendant plusieurs années pour protéger le lac du Bourget ?

A la différence de Daniel IBANEZ et de ses amis, DOMINIQUE DORD chiffre à 500 millions d'euros les travaux nécessaires pour la protection écologique du lac. Ce montant est, d'après nous, très largement sous évalué et il passe sous silence la nécessité de fermer la ligne pendant plusieurs années : il n'y aurait pas de meilleur motif pour relancer alors tous les travaux autoroutiers !

Alternative au Lyon-Turin de Daniel IBANEZ et ses amis : la mise en péril du plus grand lac naturel de France

Une 3ème voie de chemin de fer dans Chambéry.

Daniel IBANEZ et ses amis oublient de dire également qu'il faudrait une troisième voie de chemin de fer dans Chambéry pour faire passer ces trains supplémentaires.

Nous ne sommes pas sûrs que faire transiter plusieurs centaines de trains de marchandises dans le centre de Chambéry et d'Aix-les-Bains soit une solution d'avenir partagée par les 200 000 habitants de ces agglomérations et par les milliers de voyageurs qui empruntent quotidiennement les TER et les TGV.

Commenter cet article

tamburini 07/02/2015 17:46

il manque l'accident de Brétigny dans tes photos a l'époque le grand patron qui aurait du prévoir l'entretient pour une bonne sécurité de cette ligne s'appelait Hubert du mesnil c'est celui qui comme toit dit qu'il faudrait des années pour faire les travaux de modernisations sur la ligne actuelle c'est pas la peine de bêler comme lui pour dire les mêmes conneries ta haine de D IBANEZ te perdra tu est un suiveur et tu le restera

acac73 14/02/2015 18:51

Vous vous trompez de destinataire.
C'est Daniel IBANEZ qui dans son communiqué du 15 août 2014 ne demande pas l'interdiction simultanée des EURO 3 au Fréjus comme au Mont-Blanc

Nous, oui, relisez notre communiqué de mai 2014.


http://www.acac73.org/2014/05/interdiction-des-poids-lourds-les-plus-polluants-lors-des-pics-de-pollution-en-pays-de-savoie.html

StopoLT 14/02/2015 14:44

On notera le silence assourdissant d' ACAC73 sur les propos de Sivardière (FNAUT) qui dit de transférer les trafics routiers du Mt-Blanc sur le Fréjus au prétexte qu'il est plus en sécurité que le Mt-Blanc. Et de faire transiter les matières dangereuses le long du lac. Le tunnel du Fréjus, c'est vraiment une galerie de sécurité. Oui, mais que pour le Mt-Blanc. La Savoie va pouvoir en prendre plein les poumons.

RICHARD Jean-Paul 07/02/2015 21:37

Vous ne contestez pas le fond mais vous contestez la forme. C'est intéressant comme défense. Je vous parle du fond et c'est essentiel. Mr Sivardière aurait 'il des propos à cacher ? Est'il gêné par ce qu'il a dit ?. Je peut le comprendre car cela contredit tout ce que vous avez affirmé jusqu'à maintenant. Il vous cite et vous ne le condamnez pas, donc vous le couvrez donc, apparemment, vous approuvé ses propos. Il n'a pas mentionné que ses propos étaient privés et ce n'est pas une correspondance privée, puisqu'il répond en copie à une liste de diffusion diffusée sur une liste de correspondant de plusieurs dizaines de personnes.

acac73 07/02/2015 18:36

C'est sidérant, Daniel Ibanez veut amener plusieurs centaines de milliers de poids-lourds dans la gare d'Ambérieu, faire de la ligne ferroviaire qui longe le lac du Bourget, qui traverse Chambéry et Aix les Bains la solution, et il ne faudrait pas le dénoncer ?

RICHARD Jean-Paul 06/02/2015 11:09

Je vous renvoie au mail de Sivardiere (FNAUT) du 25 janvier 2015 ou compte-tenu de la mise en sécurité du tunnel du Fréjus, il préconise de transférer les camions du Mt-Blanc ver le tunnel routier du Fréjus. Et de faire passer les matières dangereuses soit pas ce tunnel, soit le long du lac du Bourget.

Bonjour,
Sur le premier point, permettez-moi de vous faire remarquer qu'il y a longtemps que la FNAUT (comme l'ACAC de Chambéry) a dénoncé le 2ème tube du tunnel du Fréjus, elle a même déposé un recours avec d'autres associations, il y a 6 ou 7 ans, contre ce projet auprès du tribunal administratif de Grenoble, sans succès malheureusement.
• L'ouverture de la galerie de sécurité n'augmentera pas la capacité du tunnel, puisque la galerie dite de sécurité sera ouverte à la circulation sur une voie unique.
• Mais le gain en sécurité pourra attirer des camions utilisant aujourd'hui le tunnel monotube du Mont-Blanc (ou l'AFA en ce qui concerne les matières dangereuses).
Sur le deuxième point, vous ne répondez pas à l'objection suivante : les routiers veulent Grenay et pas Ambérieu, et ce sont eux qui décident ou non d'utiliser l'autoroute ferroviaire. Grenay est au milieu d'une zone à forte concentration de logistique routière, et c'est la raison pour laquelle Grenay a été retenu par les pouvoirs publics comme futur point de départ de l'autoroute ferroviaire alpine. Un choix d'autant plus judicieux que Grenay pourrait être le point de jonction de l'AFA avec l'autoroute ferroviaire existante Perpignan-Luxembourg.
Un terminal de l'AFA à Ambérieu impliquerait par ailleurs un trafic plus intense à travers Chambéry et le long du lac du Bourget, ce qui susciterait des oppositions locales bien compréhensibles.
La seule solution, c'est le tunnel sous Chartreuse. Encore faudrait-il que les écologistes ne s'opposent pas systématiquement à tous les grands projets ferroviaires, qui sont pourtant seuls susceptibles de changer la situation, alors que leur abandon ouvrirait la porte à de nouveaux investissements routiers : rocade de Chambéry, 2ème tube au Mont Blanc,...
Cordialement
Jean Sivardière

Je vous renvoie, concernant Ambérieu, aux derniers propos de Hubert du Mesnil du 22 janvier 2015
Question : Pour désengorger le trafic, et ainsi permettre de charger ailleurs les camions sur les trains, d'autres plateformes existent. Notamment celle d'Ambérieu (Ain), qui n'est pas utilisée. Pourtant, l'accord de Rome de 2012 impose aux deux Etats d'initier la dynamique de report modal. Dans cette logique, comprenez-vous que ce site ne soit pas encore exploité ?
réponse : Un appel d'offres est en cours pour désigner un opérateur. Les discussions se poursuivent depuis plusieurs années avec l'Italie. Nous n'avons pas voulu lancer cet appel tant que les travaux n'étaient pas terminés. Depuis, il y a des discussions pour faire aboutir cette concession. Mais cette dernière nécessite un financement public, c'est à dire des subventions afin qu'elle fonctionne et qu'elle soit économiquement à l'équilibre. Il faut donc se mettre d'accord avec l'Italie, la France et l'Europe. Il faut enclencher le processus. Il faut ouvrir le jeu de la concurrence.
Le grand tunnel ne fonctionnera pas si nous n'arrivons pas à mettre en place une autoroute ferroviaire plus efficace et plus longue.
Je vous invite à lire le rapport d'enquête sur l'évaluation de l'Autoroute Ferroviaire Alpine établi par l'Inspection Générale des Finances et le Conseil Général des Ponts et Chaussées
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000143/index.shtml

Concernant Grenay maintenant, vous faites le trafic fret par où ? Ambérieu donc le long du lac, se préconise d'ailleurs Sivardière dans son mail (voir plus haut)
Soit par St André la Gaz (ou on attendant toujours 20 millions d'investissemenst pour traiter le noeud vers Grenoble) qui est une ligne à voie unique et pas au gabarit européen et qui arrive à Chambéry et qui emprunte la ligne existante pour passer par le tunnel du Mt-Cenis, qui aux dires des adeptes du Lyon-Turin, dont vous faites parti,n'est plus adapté au report modal.
Je suis curieux de votre réponse.

RICHARD Jean-Paul 07/02/2015 21:47

Apparemment un journaliste lyonnais est quelqu'un de douteux à partir du moment où il habite Lyon. Surprenant. Et vous me dites que ce serait lui qui aurait fait les questions et les réponses. Et que cet article serait pipé sur toute la ligne. Si c'était le cas, le premier à s'en plaindre ce serait Du Mesnil et je l'invite à porter plainte immédiatement contre le journaliste. Il l'a fait pour moins que ça. Je vais transférez ce message au journaliste.

acac73 06/02/2015 17:26

M. Richard, avez vous demandé à M. JEAN SIVARDIERE et à M. MARC PASCAL l'autorisation de publier leur correspondance privé où est ce une pratique normal pour vous ?

acac73 06/02/2015 17:00

Vous nous invitez à lire le rapport d’enquête sur l'évaluation de l'Autoroute Ferroviaire Alpine établi par l'Inspection Générale des Finances et le Conseil Général des Ponts et Chaussées.
Je vous confirme effectivement qu'il est beaucoup moins coûteux de transporter les marchandises par des transporteurs routiers, surtout si la redevance poids-lourds n'est pas mis en place comme vous semblez le souhaiter. C'est un choix de société à faire.....

acac73 06/02/2015 16:55

Vous posez la question pour savoir où le trafic fret passerait lorsque la plate-forme sera à Grenay ?
Au lieu de dénigrer les commissaires enquêteurs avec votre ami Daniel Ibanez, je vous invite à lire leur rapport sur le Lyon-Turin , c'est très bien expliqué...

acac73 06/02/2015 16:50

Concernant Ambérieu, vous essayez de vous justifier en faisant référence aux propos de Hubert du Mesnil du 22 janvier 2015, ce qui est faux car c'est le journaliste ( lyonnais comme c'est bizarre ) qui en parle, pas Du Mesnil. Il faudrait que vous assumiez les propositions irresponsables de Daniel Ibanez, cela serait le minimum.