Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

Daniel IBANEZ, Michèle RIVASI prêts à tout pour «tuer» le Lyon-Turin, même à discréditer José BOVÉ.

22 Février 2015, 18:55pm

Publié par Acac73

Daniel IBANEZ, Michèle RIVASI prêts à tout pour «tuer» le Lyon-Turin,  même à discréditer José BOVÉ.

Saisie de l'Organisme Européen de Lutte Anti Fraude par Michèle RIVASI : une institution largement discréditée selon José BOVÉ.

 

Tous ceux qui ont lu le livre de José BOVÉ, publié l'an dernier, ont du «sourire» lorsque Michèle RIVASI a annoncé avoir saisi l' O.L.A.F. avec les documents de Daniel IBANEZ.

 

En effet, José BOVÉ a évoqué très largement cet organisme dans le chapitre intitulé «le plan fumeux du lobby du Tabac» en parlant de son rôle dans la démission forcée du Commissaire Européen, chargé de la santé et de la protection des consommateurs, John Dali. Celui-ci était en pleine finalisation d'une directive dont le but était de durcir la législation, notamment pour restreindre l'accès du tabac aux mineurs ...

 

Page 79 : «l'effet vérité. »

Grâce aux investigations de la rédaction de « Malta Today » et de son codirecteur Saviour Balzan, le rapport de l'O.L.A.F. est rendu public... Ce document de 43 pages, complété par des annexes, prouve par son vide juridique ce que nous savons : l'accusation contre John Dalli ne repose sur rien et son licenciement éclair est entaché de nombreuses irrégularités. C'est un document à charge, établi à partir de personnes du lobby du tabac, mis en regard d'entretien avec John Dalli, sans chercher à les vérifier et la moisson de preuves est réduite à des faits circonstanciés qui peinent à faire sens.»

 

Quelle crédibilité peut avoir Michèle RIVASI en demandant au président de l' O.L.A.F. d'instruire un dossier alors que José BOVE a largement démontré son manque d'éthique et de transparence ?

 

http://midipyrenees.eelv.fr/2013/04/23/olaf-et-le-dalligate-pour-bart-staes-et-jose-bove-deputes- verts-la-demission- de-kessler-est-inevitable/

 

N'y a t-il pas un risque pour que le président de l' O.L.A.F. soit tenté de satisfaire Madame RIVASI pour affaiblir José BOVÉ, celui-ci demandant sa démission depuis 2 ans ?

 

Nous nous demandons également pourquoi Daniel IBANEZ et Michèle RIVASI ont saisi l'OLAF au lieu de la justice française et italienne ?

Ont-ils plus confiance dans l'OLAF que dans la justice française et Italienne ?

 

 

Daniel IBANEZ, Michèle RIVASI prêts à tout pour «tuer» le Lyon-Turin,  même à discréditer José BOVÉ.

Nous aimerions également que Madame RIVASI et d'autres nous expliquent pourquoi ils restent aussi silencieux sur le conflit d’intérêt entre Daniel IBANEZ, promoteur d'une alternative au Lyon-Turin avec des wagons motorisés R-Shift-R, et Daniel IBANEZ représentant de la société porteur de ce projet.

Rappelons que les promoteurs de ce concept, d'une complexité ahurissante, ont touché près de 500 000 euros de subventions pour des études techniques réalisées par un étudiant stagiaire et se sont de nouveau mis sur les rangs, en septembre dernier, pour toucher de nouvelles subventions encore plus importantes.

 

Si ces accusations étaient fausses, ne doutons pas que Daniel IBANEZ les aurait contestées depuis longtemps.

Daniel IBANEZ, Michèle RIVASI prêts à tout pour «tuer» le Lyon-Turin,  même à discréditer José BOVÉ.

DEJA DEUX PLAINTES ET UN RECOURS

POUR QUELS MOTIFS ET QUELS OBJECTIFS ?

 

  • Deux plaintes fallacieuses sur la pollution de l'air dans le but unique de décrédibiliser les projets ferroviaires.

 

La première, «pour mise en danger d’autrui sur le dossier de la pollution de l’air par les camions sur les axes routiers franco-italiens des Alpes du Nord» qui vise nominativement et exclusivement la SNCF.

La seconde, qui met en cause l'abandon du doublement de la ligne ferroviaire entre Aix-les-Bains et Annecy qui n'a, en fait, jamais été abandonné. Les études ont été réalisées dans le budget 2009-2014 de la Région et sa réalisation a été votée dans le budget 2015-2020.

 

Daniel IBANEZ, Michèle RIVASI prêts à tout pour «tuer» le Lyon-Turin,  même à discréditer José BOVÉ.
  • Recours contre les accès du Lyon-Turin qui mettraient en péril le rayonnement du canton de Montmélian avec l'abandon de la gare «betterave».

 

Motif : le projet de 1994 prévoyait une gare entre Chambéry et Grenoble, au milieu des champs !

 

Pour notre part, nous nous félicitons de l'abandon de ce projet de gare «betterave», de plusieurs dizaines d'hectares et de son remplacement par les gares de Chambéry et de Saint Michel de Maurienne, projet déclaré d'utilité publique en 2012.

 

Manquement aux règles d’accessibilité et d’intelligibilité ?

La demande d’annulation du décret d’enquête publique, au motifs de l’indisponibilité du dossier d’enquête en format e-accessible pour les mal-voyants, d'une salle de consultation des documents papiers non accessible aux personnes handicapées à Saint-Hélène du Lac nous laisse pantois...

Nous pourrions continuer la liste avec d'autres points, tous aussi surprenants, dans les 221 pages de ce texte de recours.

 

 

Daniel IBANEZ, Michèle RIVASI prêts à tout pour «tuer» le Lyon-Turin,  même à discréditer José BOVÉ.
  • Silence sur le rayonnement de la nouvelle ligne à Haute-Tension entre les Molettes et Saint-Hélène-du-Lac.

 

Par contre, aucune réaction sur l’enquête publique menée dans cette même salle, sur la nouvelle ligne à haute-tension, de 1,4 milliard d'euros, prévue pour rentabiliser et pérenniser les centrales nucléaires Rhône-Alpines. Les habitants de Saint-Hélène-du-Lac et des Molettes pourront toujours se consoler avec le rayonnement du second poste de transformation de 1200 MW sur ces dix hectares...

Commenter cet article

plombier paris 08/03/2015 23:07

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement