Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

Débat public : mépris affiché de Dominique DORD et Daniel IBANEZ

20 Septembre 2015, 16:44pm

Publié par Acac73

Canton de La Motte-Servolex / Bourget-du-Lac annulation de la réunion publique sur le nouveau réseau de la CALB

 

La maire du Bourget-du-Lac a annoncé l'annulation de la réunion de concertation publique du lundi 21 septembre. Le motif invoqué (indisponibilité des représentants de la CALB) tient difficilement car, si tel avait été le cas, celle-ci aurait été simplement reportée... A la place, une délégation va être reçue, en huis-clos, par le Président de la CALB, Dominique DORD.

reportage France 3

reportage France 3

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/savoie/des-bus-scolaires-surcharges-au-bourget-du-lac-807879.html

 

Après la bétaillère, la « sharette »?

 

Dominique Dord a annoncé avoir commandé une application smartphone «la plus performante possible» pour développer le co-voiturage. «Ce sera le parfait maillon pour compléter l’offre d’Ondéa, puisque cela permettra aux quelques personnes qui utilisaient les bus supprimés d’organiser malgré tout leurs déplacements.»

 

S'agit-il du site de covoiturage du Conseil Général de Savoie, déjà en actif depuis plusieurs années ?

http://covoiturage.mobisavoie.fr/

S'agit-il de l'application « sharette », mise en place cet été à Paris A par la RATP (nouveau prestataire du réseau de bus d'Aix-les-Bains) pour suppléer la fermeture de la ligne A du RER?

https://www.sharette.fr/

 

Ne doutons pas du fait que cette application :

  • ne rencontrera pas beaucoup de succès si les conditions sont les mêmes qu'à Paris : 2,36 € par trajet.

  • ne fonctionnera pas sur l'agglomération de Chambéry , dont le prestataire du réseau de bus VEOLIA TRANSDEV est un concurrent de celui d’Aix-les-Bains.

 

Cela mettra encore plus en évidence l’aberration totale que d'avoir deux réseaux de bus concurrents sur un même bassin de vie !

 

 

Débat pipé sur le Lyon-Turin à Grenoble Ce jeudi, s'est tenue sur Grenoble, une parodie de débat entre Daniel IBANEZ et Jean SIVARDIERE, vice président de la Fédération National des Associations d'Usagers des Transports.

 

Si la première partie de ce débat s'est déroulée dans une totale équité, chacun des 2 intervenants ayant pu faire un exposé de vingt minutes chacun, il n'en a pas été de même pour les quatre-vingt dix minutes d'échanges avec la salle !

 

Il a été, en effet, interdit de poser des questions dérangeantes à Daniel IBANEZ : parole coupée brutalement au motif de trop de prolixité... Par contre, Pierre MERIAUX, élus EELV à Grenoble et à la Région, a pu, quant à lui, prendre la parole longuement, à la tribune même, sans répondre bien évidemment à aucune des questions que nous avions posées, affirmant seulement son opposition au projet au sein de la région. Ce traitement de faveur n'a rien d'étonnant, l’organisateur de cette parodie de débat avait appelé à voter EELV lors des dernières élections régionales...

http://www.dailymotion.com/video/x9fkyh_jacques-toledano-soutient-michele-r_news

 

 

 Débat public : mépris affiché de Dominique DORD et Daniel IBANEZ

Une grande partie du temps réservé aux échanges a été monopolisée par Daniel IBANEZ qui a fait un cours sur la formule de la Valeur Actualisé Net. Effectivement, on peut parler longtemps des divers paramètres de cette formule, de sa mise en œuvre pour chaque investissement public, cela permet effectivement de meubler la conversation et d’éviter de parler des alternatives qu'il propose. En résumé, plus de 80% du temps de parole ont été donnés aux opposants du projet !

 

On reste stupéfait également par la complaisance de plusieurs acteurs de la vie associative en Savoie, comme Annie COLLOMBET de « Vivre et Réagir en Maurienne ». Elle n'a aucune question à poser sur les alternatives de Daniel IBANEZ : les wagons motorisés R-SHIFT-R, la transformation de la gare de triage et de voyageur d'Ambérieu en gare de chargement pour 700 000 poids-lourds, la protection « miraculeuse » de la ligne historique qui longe le lac du bourget et qui traverse Chambéry et Aix-les-Bains, le rajout de 100 trains par jour dans Chambéry, imposer aux routiers et aux salariés des entrepôts de travailler la nuit et tous les week-ends de l'année , etc ...

 

 

 

 

Carte transit

Carte transit

 

 

A la place, on relaie les affirmations de Daniel IBANEZ qui soutient que le trafic entre l’Italie et la France dans le Nord des Alpes est régional et ne prendra pas les 1,2 millions de camions qui traversent le tunnel du Mont-Blanc et du Fréjus...

 

Régional, oui d'accord, mais pas entre les Savoies et le val de Suse.

Régional, mais entre la région Rhône-Alpes et les régions du Piémont et de la Lombardie.

On le voit d'ailleurs très bien sur l'étude parue en 2013 sur le trafic 2010 : les autoroutes entre Lyon, Turin et Milan supportent la majeure partie du trafic et les camions ne s’arrêtent que marginalement dans les Savoies.

A noter également que les chiffres de fréquentation du tunnel du Mont-Blanc indiquent qu'entre 2011 et 2014, la part des poids-lourds immatriculés dans les pays de l'Est est passé de 20 % à 33 %.

 

Le risque qui pèse sur Grenoble des 700 000 poids-lourds qui transitent chaque année entre l’Espagne et l’Italie n'a pas pu être évoqué non plus ! Sur ces 700 000 poids-lourds, environ 70 % ont pour destination le nord de l'Italie.

Si ceux-ci passent uniquement par la côte d'azur, ce n'est pas à cause de la distance car à 30 km près, elle est identique entre Perpignan et Turin ou Milan en passant par Nice ou par Grenoble), mais à cause du coût du péage du Tunnel du Fréjus.

Que se passera t-il si un prochain gouvernement décide d'équilibrer le coût des péages ?

Grenoble aura-t-il à choisir entre voir passer 500 000 camions de plus ou une centaine de trains de plus dans Grenoble comme le préconise Daniel IBANEZ pour Chambéry ?...Et qu'on ne ramène pas là le merroutage : la méditerranée ne remonte ni à Turin, ni à Milan !

 

Alors, au lieu de mettre 300 millions d'euros d'euros d'agent public dans l'élargissement de l'A480, ou 1,5 milliard d'Euros pour une nouvelle autoroute A45 entre Saint-Etienne et Lyon, ne faudrait-il pas prioriser le contournement ferroviaire de Lyon et le doublement de la ligne entre Grenay et Saint André le Gaz ?

Comment les élus d'EELV peuvent-ils nous faire croire qu'ils veulent développer le trafic ferroviaire de marchandises et de voyageurs dans la région en ne faisant que des petits bricolages ?

 

Autre grand opposant au Lyon-Turin au Conseil Régional Rhône-Alpes avec Pierre MERIAUX et et Jean-Charles KOHLHAAS, comment Bruno GOLLNISCH, du Front National, peut nous faire croire que la réalisation du canal fluvial entre le Rhin et le Rhône peut aider à faire diminuer le trafic poids lourds dans les Alpes ?

http://gollnisch.com/2012/12/03/lyon-turin-une-absurdite-dogmatique/

A la décharge d'EELV, lui ne prend même pas le soin de participer à des parodies de débats publics !

Commenter cet article

Barthe Étienne 21/09/2015 13:13

Bonjour,
Il me semble que le courage minimum, notamment lorsque on site des personnes, c'est de donner son nom! Qui sont les auteurs de cet article?
Je ne les ai pas trouvé.
Avec respect pour vous.
Etienne