Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

Accélération du projet d'élargissement de l'autoroute A480 à Grenoble : la conséquence du combat idéologique des élus EELV de la région contre les Grands Projets Ferroviaires Indispensables

4 Décembre 2015, 18:55pm

Publié par Acac73

Accélération du projet d'élargissement de l'autoroute A480 à Grenoble : la conséquence  du combat idéologique des élus EELV de la région contre les Grands Projets Ferroviaires Indispensables

6 mois après le lancement du projet, on a entendu Eric Piole cette semaine s'exprimer contre le projet d'élargissement de l'autoroute A480 dans Grenoble. Il ne peut s'en prendre qu'à lui même et à ses amis EELV de la région.

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenoble/la-position-d-eric-piolle-contre-l-elargissement-de-l-a480-provoque-les-foudres-de-l-opposition-868347.html

 

 

Profitant de leur lutte idéologique contre les grands projets ferroviaires Lyon-Turin et Contournement Ferroviaire de Lyon, les lobbyistes autoroutiers en profitent pour faire avancer leurs projets un par un.

 

Pourtant, ces deux projets ferroviaires permettraient à de nombreux automobilistes de préférer les TER pour aller au cœur de Lyon ou à l'aéroport Saint-Exupéry, réduisant ainsi la circulation automobile dans l'agglomération de Grenoble.

 

Ils permettraient de gagner quelques minutes sur le trajet, amèneraient beaucoup plus de régularité à cette ligne qui est complètement saturée au heures de pointes entre Grenay et Saint André le Gaz et permettraient aux TER de desservir l'aéroport Saint-Exupéry aujourd'hui accessible uniquement aux Bus.

 

Les élus doivent savoir faire des choix. A refuser idéologiquement les projets ferroviaires, ils facilitent sans aucun doute les projets autoroutiers.

 

Pour le financement des projets ferroviaires, il faut noter qu'aucune des 39 pages du programme de Jean-Charles Koohlhas et Daniel Ibanez pour les élections de la région Rhône-Alpes Auvergne ne comporte même l'idée d'une pollutaxe ou Eurovignette poids-lourds à l'inverse du programme d’Emmanuelle Cosse pour la région parisienne.

De qui se moque t-on ?

 

Commenter cet article