Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

Les défis de la politique des transports : réponses des partis, de l’Etat et des élus.

17 Mai 2009, 18:54pm

Publié par Acac73


La Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports a donné une conférence de presse vendredi 15 mai. Relayée par plusieurs journaux nationaux, vous trouverez, ci-joint, le dossier de presse et ci-dessous, le lien vers la dépêche AFP.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hzhsXUUDHC3t5ctnghHgRIE3CxXw

La FNAUT créée en 1978, rassemble aujourd'hui plus de 150 associations implantées dans toutes les régions françaises. Elle est un acteur reconnu : son expertise sur la problématique des transports est incontestable.
 http://www.fnaut.asso.fr/


Quatre problématiques évoquées dans ce dossier concernent plus particulièrement la Savoie :

  • le projet de galerie de 8 m de diamètre du tunnel routier du Fréjus et sa nouvelle subvention de 50M€,

  • le projet Lyon-Turin qui n'avance pas,

  • le lancement de l'expérimentation par M Bussereau de méga-camions de 60 tonnes,

  • la validation par M Boorlo des 50 dossiers de transport collectif en site propre et l'attribution de 800 M€ d'aide suite au premier appel à projet décidé lors du Grenelle.


On déplore l'absence de projet savoyard dans les 50 présentés (en partie par des agglomérations comportant moins de 200 000 habitants) et retenus !

La Savoie est un des derniers départements qui ne possède pas de voies en site propre pour ses transports en commun. Pire encore, les nouvelles urbanisations privilégient encore souvent les accès routiers...

Il n'est donc pas étonnant que certains élus s'interrogent sur la compétitivité des transports en commun et souhaitent la réalisation encore et toujours de nouvelles routes, autoroutes ou tunnels!

Un deuxième appel à projets de transport collectif en site propre sera lancé début 2010 par le gouvernement :

il serait inconcevable que les différentes Autorités Organisatrices des Transports sur le bassin de vie «Aix-les-Bains / Chambéry / Montmélian / Les Marches» ratent cette occasion d'aide au financement de la ligne de bus «Nord-Sud» que beaucoup réclament depuis de nombreuses années !


A noter :

- une étude sur le développement coordonné des différents modes de transport en commun sur l’espace Métropole Savoie (et c'est une première) à lieu actuellement.

- une journée de consultation des acteurs socio-économiques a été organisée (et il faut s'en féliciter) début avril.

Nous espérons que cette étude commune apporte une meilleure coordination et attractivité des transports en commun.

A notre question sur la validité des abonnements pour les deux agglomérations, M. Dord a répondu que, M. Besson et lui-même, étaient d'accord pour que celle-ci soit mis en place «dès que possible» !!!

Lire la suite

Début des travaux de la galerie du Fréjus : subvention de 50 M€ apportée par l'Etat. Plan de relance pour qui ?

8 Mai 2009, 12:42pm

Publié par Acac73

Le mardi 28 avril 2009, la Société du Tunnel Routier du Fréjus a signé le marché de réalisation de la galerie de 8m de diamètre avec la société de travaux publics RAZEL.

 

 

La démocratie bafouée

  • Lors de l'enquête publique, seules 2 contributions sur les 938 ne portaient pas sur le diamètre excessif de la galerie.

  • Initiée et soutenue par des associations des deux Savoies (dont la nôtre) et par des mairies, une action juridique contre le projet est en cours.

L’Etat en fait fi !

 

Le plan de relance n'accélère en rien les travaux : avant la crise, ils étaient prévus pour début 2009 !...

Le 3 juin 2008, lors du sommet France-Italie, les présidents Berlusconi et Sarkozy ont déclaré :

«Les travaux vont commencer sans tarder.»

La galerie est déclarée d'utilité publique par le préfet de Savoie, le 26 juin 2008, avec une indication de commencement de travaux en 2009.

L'appel d'offre a été lancé début septembre 2008 avec un dépouillement prévu en décembre 2008.

 

 

Le financement des travaux devait être pris en charge par les usagers...

Depuis l'annonce du projet par M Perben, en 2006, jusqu'à l'annonce du plan de relance par M. Fillon, en janvier 2009, le financement des travaux devait être pris intégralement en charge par les usagers.

Quoi de plus normal que le transport routier paye les infrastructures nécessaires au risque qu'il engendre?

 

Plus de 35 M€ sur les 50 annoncés iront directement subventionner les transporteurs étrangers!

Si les chiffres de la répartition du trafic ne sont pas rendus publics pour le Fréjus, les Hauts-Savoyards indiquent que pour le Mont-Blanc, en 2008, plus de 70% du trafic poids lourds est immatriculé hors de France.


Les usagers circulant en voiture subventionneront-ils aussi les poids lourds ?

Il faut rappeler que les nouvelles normes de sécurité sont étudiées pour le danger généré par les

poids lourds. La galerie de sécurité actuelle est suffisamment dimensionnée pour les conséquences du trafic des véhicules légers. Est-ce que les usagers circulant en voiture paieront aussi pour le danger généré par les poids lourds? ( 3,5% d'augmentation par an pendant 5 ans du péage)?

 

Pour ne laisser aucune chance au transport de marchandises par le rail, L'État veut-il abandonner la subvention de plus de 600 M€ de l'Europe pour le projet du Lyon-Turin ?

Propos tenus par un représentant de l'État lors de la signature du marché de la galerie :

«le creusement du tunnel de base devrait être commencé avant la fin des travaux de la galerie du Fréjus.»

Chacun pourra apprécier le conditionnel employé : la fin des travaux de la galerie est annoncée pour 2014 et les travaux du Lyon-Turin , pour bénéficier de la subvention de l'Europe, doivent commencer, au plus tard, en 2013...

 

Pour éviter un avenir catastrophique à la Savoie, nous demandons :

  • la réalisation immédiate de la galerie de sécurité avec le diamètre initialement prévu de 5 m.

Il permettra de répondre totalement au normes européennes mais n'autorisera pas un doublement du tunnel routier du Fréjus.

  • que le coût de la galerie de sécurité soit payé intégralement par le trafic poids lourds.

  • que les 50 M€ du plan de relance soient réaffectés :

  •  
    • au démarrage des travaux de la descenderie de Chartreuse pour le Lyon-Turin Fret qui auraient du commencer depuis 2 ans.

    • à l'électrification de la ligne Montmélian-Grenoble prévue, actuellement, en 2014

  •  

Les réels bénéficiaires de cette politique :

  •  

  • les sociétés d'autoroutes : subvention après subvention, l'attractivité de leurs réseaux s'améliore, alors que parallèlement les transporteurs ferroviaires doivent utiliser une ligne de chemin de fer datant de 1856.

  • les industries qui délocalisent. Plus le coût du transport est faible, plus il est facile de fabriquer loin. L'Allemagne et la Suisse, depuis plusieurs années, ont mis en place une politique destinée à diminuer le transport routier de longue distance.

  • le Mont-Blanc et les Alpes-Maritimes : les élus locaux ont régulièrement réclamé une diminution du trafic routier.

Qui en subira les conséquences ?

  • Les Savoyards qui vont supporter la concentration des trafic sur l'axe Chambéry-Modane.

     

  • Les routiers du département. Avec la libéralisation du cabotage pour les transporteurs routiers étrangers depuis le 1 mai 2009, tous les camions des pays européens circulant en Savoie pourront réaliser des chargements locaux.

Avec l'informatisation des poids-lourds (GPS reliés à leurs sociétés, en temps réel, par le réseau téléphonique), les chargeurs pourront solliciter instantanément les poids lourds passant sur l'axe Lyon-Chambéry-Modane. Les transporteurs locaux ne pourront pas lutter à moins de verser des salaires mensuels de 300€ à leurs conducteurs...

Lire la suite