Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

600 000 poids lourds de plus à Chambéry et en Maurienne : décision le 11 octobre

9 Octobre 2012, 19:49pm

Publié par Acac73

Comme nous l'avions indiqué dans notre communiqué du 3 juin dernier, la Société Italienne du Tunnel Alpin du Fréjus et la Société Française du Tunnel Routier du Fréjus ont engagé, discrètement depuis plusieurs mois, des études pour transformer la galerie de sécurité du Fréjus en un deuxième tube de circulation.

http://www.acac73.org/article-tunnel-routier-du-frejus-on-a-vraiment-pris-les-savoyards-pour-des-cretins-106306522.html


D'après nos informations, une réunion de la Commission Inter-Gouvernementale se tiendra le 11 octobre à Rome. Elle réunira des représentants du gouvernement italien et du gouvernement français et c'est au cours de celle-ci que devrait se prendre la décision de doubler le tunnel routier du Fréjus.

Nous ne connaissons pas l'ordre du jour exact de cette C.I.G, la S.F.T.R.F nous renvoyant sur le standard général du Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l’Énergie pour l'obtenir !!!
C'est d'ailleurs un fait habituel, sur le doublement du tunnel, la S.F.T.R.F  ne répond pas aux sollicitations, qu'il s'agisse d' associations ou de la presse, à la différence de l'ATMB ( Autoroute et Tunnel du Mont Blanc  ) .


Des conséquences dramatiques pour Chambéry et la Maurienne :

Dans un premier temps, cela permettra de supprimer la réglementation en cours dans le tunnel du Fréjus (matière dangereuse,  limitation de trafic) et donc ainsi de renforcer l'attractivité du transport routier de marchandises.

Dans un deuxième temps, au nom du sacro-saint motif de sécurité, cela obligera à faire un choix entre la peste et le choléra :

  • doubler le tunnel routier du Mont-Blanc pour l’amener au même niveau de «sécurité» que celui du Fréjus ;
  • laisser le tunnel routier mono-tube du Mont-Blanc tel qu'il est, avec sa galerie de sécurité de deux mètres, et y interdire les 600 000 poids lourds qui le traversent pour les renvoyer vers Chambéry et la Maurienne !

Nous ne doutons pas de l'issue de ce choix.
Lorsque début août, le président de la Société Italienne du Tunnel du Mont-Blanc a demandé le doublement du tunnel, le tollé unanime et immédiat des association (ARSMB), des élus ( Maire de Chamonix)  et de la presse a  conduit le Président de l'Autoroute et du Tunnel du Mont Blanc et le Ministre des Transports à démentir dans la foulée toute idée de doublement en Haute-Savoie.


OMERTA en Savoie


En Savoie, l'annonce début juin d'études en cours pour le doublement du tunnel routier du Fréjus n'a eu aucun écho dans la majorité de la presse, à l’exception de « l'Eco des Pays de Savoie » , «La Voix des Allobroges » ,« France bleu», « TV 8 Mont-Blanc » que nous tenons à remercier.
Effectivement, nombreux sont ceux qui ne souhaitent pas de reconnaître la justesse du combat qu'avaient engagé les associations  Vivre & Réagir en Maurienne, Frapna de Savoie, ACAC73, Association pour le Respect du Site du Mont-Blanc sur le diamètre pharaonique de la galerie de sécurité en 2007.

 
Nous nous demandons si la polémique lancée, mercredi dernier, par deux journaux parisiens ( le Canard Enchaîné et POLITIS )  sur les commissaires enquêteurs, 3 mois après la parution de leur rapport sur les accès du Lyon Turin ferroviaire et à quelques jours de la CIG du Fréjus, n'est pas destinée à faire un écran de fumée sur le doublement du tunnel routier du Fréjus.


Nous demandons à ce que :

  • la galerie de sécurité du Fréjus ne soit pas ouverte à la circulation  conformément au dossier d’enquête publique
  • les poids lourds de 44 tonnes soient immédiatement interdits dans les tunnels routiers du Mont-Blanc et du Fréjus.
    • Ceux-ci sont autorisés depuis ce début d'année.  On peut se souvenir également que la surcharge des poids lourds associée à la descente du Fréjus vers Chambéry  peut contribuer à des accidents tragiques comme sur la VRU en avril dernier.
  • les poids lourds les plus polluants ( norme EURO 1 ) soient interdits au Fréjus comme au Mont Blanc
  • La France et l'Italie s'engagent à ce que le trafic routier soit reparti de manière égale entre la Savoie et la Haute-Savoie

Commenter cet article

eomer 03/12/2012 09:34


Bonjour,


Bien qu'étant très favorable au rail, je pense qu'il serait criminel de ne pas ouvrir cette "galerie de sécurité" à la circulation. En effet, cela supprimera tout risque de colision frontale dans
le tunnel actuel. La véritable solution pour les PL ce n'est pas le ferroutage mais le transfert des containers sur le train: il faut pour cela faire transiter du fret lourd sous les Alpes et le
tunnel de base du Mont d'Ambin ne sera pas en service avant 2030. En attendant, la meilleure solution est le doublement (à 2x2 voies et non pas à 2x1 voie) du tunnel du Fréjus.


Je vous invite à poursuivre la discutionici: http://forum.sara-infras.com/viewtopic.php?f=49&t=415&start=140


Cordialement,


Eomer