Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

Articles avec #acac73

Proposition d'arguments sur le projet de la galerie de sécurité du tunnel du Fréjus pour enquête publique

5 Décembre 2007, 21:44pm

Publié par Acac73

Chers adhérents,

Comme convenu lors de la réunion publique, nous vous avons préparé un canevas de lettre que vous pourrez adresser au Commissaire Enquêteur à Modane.

Nous vous proposons un certain nombre d'arguments. Vous pourrez ainsi sélectionner ceux qui retiennent votre attention.

Si vous en avez d'autres, merci de nous en faire part.

Préambule proposé

                Pourquoi un tel dossier, de dimension européenne, n'est-il traité qu'à Modane alors que le territoire impacté est beaucoup plus large ?
             Pourquoi, à l'heure des hautes technologies, le dossier n'est-il pas consultable sur internet ?
             A l'évidence la qualité de l'enquête en sera diminuée.

Introduction


             Je suis d'accord sur le principe de réalisation d'une galerie de sécurité.
             Je ne suis pas d'accord
sur le diamètre porté à 8 mètres au lieu des 4,80 mètres prévus                  initialement.

Argumentaire

        
1-  Parallèle entre les deux tunnels: Mont-Blanc et Fréjus

  •     Mont-Blanc: accident en 1999 bilan catastrophique 39 morts. Suite à la catastrophe: une gaine d'aération déjà existante transformée en galerie d'évacuation accessible aux      piétons valides. Pas de projet d'une vraie galerie de sécurité.

  •     Fréjus: accident en 2005 bilan 2 morts (de trop). Projet d'une galerie de sécurité de diamètre initialement prévu à 4,80 mètres porté aujourd'hui à 8 mètres.

            Pourquoi une différence de traitement entre ces deux tunnels?
            Pourquoi les autres tunnels français (ex: Maurice Lemaire à Sainte-Marie les Mines, Monaco) ne bénéficieraient-ils pas également d'une galerie de 8 mètres?

         2-  Pourquoi privilégier le tout-routier au détriment du ferroviaire contrairement aux préconisations du Grenelle de l' Environnement ?

 
         3- Ce tunnel, hautement sécurisé, ne constituera-t-il pas un aspirateur à camions, concentrant sur la seule Savoie la plus grande part de trafic routier de transit à travers les Alpes?

   4- A terme, n'aura-t-il pas pour conséquence la réalisation du Contournement Autoroutier de Chambéry? Ce qui augmentera la puissance de l'aspirateur.

   5- L'augmentation considérable prévisible du trafic n'est-elle pas en contradiction flagrante avec la volonté affichée au Grenelle de l'environnement de diminuer la pollution et de lutter contre l'effet de serre ?

   6- Pourquoi imposer une augmentation de la pollution atmosphérique dans les vallées alpines déjà victimes d'une mauvaise qualité de l'air ( à Chambéry la qualité de l'air est plus mauvaise qu'à Paris !) ?

   7- A-t-on réellement mesuré l'impact du projet et de ses conséquences sur l'agriculture péri-urbaine (diminution des surfaces, disparition d'exploitations ) ?

   8- A-t-on réellement mesuré l'impact du projet et de ses conséquences sur la valeur du foncier ?

   9- Pourquoi le dossier présenté à l'enquête publique n'introduit-il pas, dans un cadre de prévention, de nouvelles mesures de sécurité dans le tunnel existant (renforcement des contrôles, supplément d'information aux usagers,etc.)

 10- Pourquoi le dossier n'est-il pas précis sur le financement de cet ouvrage ?

 11- Le projet du Lyon-Turin Fret n'est-il pas mis en danger ? Qu'en est-il du report modal acté lors du Grenelle de l'environnement ?

Conclusion

Considérant que le dossier présenté ne tient pas compte de la dimension européenne du projet et qu'il n'en mesure pas toutes les conséquences, je demande, premièrement, que le commissaire enquêteur use de son droit à diligenter une nouvelle enquête publique, et deuxièmement, que la Commission Nationale du Débat public soit saisie.


Lettre à envoyer avant le 15 décembre 07 à :

Monsieur le Commissaire Enquêteur

Galerie de Sécurité du Fréjus

Mairie

73500 MODANE

 

Lire la suite

article du Dauphiné Libéré

3 Décembre 2007, 09:49am

Publié par Acac73

 
Vous pourrez lire (ou avez pu lire) dans le "Dauphiné" de ce jour un article de 3/4 de page relatant notre réunion publique de vendredi soir. Nous en remercions vivement le journal mais souhaitons apporter deux précisions qui nous semblent importantes :
 

1) Pour le Lyon-Turin, notre inquiètude sur l'absence de calendrier  concerne  la partie purement française.

2) Pour la ligne de bus "Nord/Sud" que nous réclamons et afin que celle-ci soit complémentaire (et non concurrente) au TER Montmélian-Chambéry-Aix les bains, nous proposons qu'elle débute  entre Chapareillan et Les Marches : le trafic routier, en provenance de l’Isére, serait capté plus efficacement et, ainsi, la circulation dans les communes du Sud de Chambéry diminuerait.

Lire la suite

Compte rendu de la réunion publique

30 Novembre 2007, 22:46pm

Publié par Acac73

Tout d'abord, un grand merci d'être venus aussi nombreux vendredi soir et d'avoir contribué à la richesse du débat.

Conformément aux voeux  de l'assemblée, nous préparons  des modèles de lettres et des arguments  pour  l'enquête publique  sur la "galerie  de sécurité" du tunnel du Fréjus.
Nous allons aussi organiser un déplacement en TER ou en car (suivant notre nombre) pour le samedi matin 15 décembre afin de remettre nos courriers au commissaire enquêteur à Modane. Nous vous attendons nombreux !

Nous mettrons tout en ligne mercredi soir.

Restez mobilisés et ne manquez pas de diffuser l'information à votre entourage.



Vous pourrez trouver dans le lien ci dessous le document que nous avons présenté vendredi soir,
Document réunion publique.

Vous pourrez trouver ci dessous le reportage de France 3 sur la redevance poids lourds Suisse et ses conséquences pour nos vallées.

 




Lire la suite

Remise aux calendes grecques du projet Lyon-Turin & Publication de la déclaration en Projet d'Intérêt Général du projet de contournement autoroutier de Chambéry par l'ouest

30 Juillet 2007, 09:36am

Publié par Acac73

Communiqué du 27 juillet 2007


M. Nicolas Sarkozy avait déclaré à l'Association pour le Respect du Site du Mont Blanc le 29 mars 2007 : «Il faut réaliser le Lyon-Turin.: on n'a plus le choix. La situation actuelle n’est plus supportable».

 

Force est de constater aujourd'hui, que Mr Fillon en ne demandant pas de subvention à l'Europe le 18 juillet comme prévue pour la partie française du Lyon-Turin ne respecte pas la parole du Président de la République.

 

En effet, il est totalement incohérent de lancer les travaux d'une infrastructure calibrée pour transporter 40 millions de tonnes de marchandises en oubliant de réaliser les voies d'accès correspondantes alors que le réseau actuel a plus de 150 ans et ne permettra de passer qu'au maximum 16 MT.

 

La conséquence de cette incohérence sera, au lieu du lancement des travaux en 2010, un report au prochain exercice budgétaire de L'Europe, soit au mieux en 2014, et en espérant que celle-ci n'ai pas perdu patience et n'oriente alors ses crédits vers des pays plus soucieux de réaliser des infrastructures respectueuses de l'environnement. 

Si le choix d'une utilisation maximum de la ligne historique est maintenu, cela suppose un triplement du nombre de trains fret sur la ligne actuelle. ce ne pourra se faire :

  • au mépris des 200 000 habitants qui habitent dans la vallée ou serpente la voie ,
  •  au détriment de la sécurité dans les gares d'Aix les Bains et de Chambéry,
  • au risque de catastrophe naturelle dans le lac du Bourget ou la voie est située sur les berges du lac pendant plus de 10 kms

  • au détriment du renforcement pourtant nécessaire des TER (Trains Express Régionaux)

 

Les élus savoyards ont obtenu un entretien avec Mr Fillon ce lundi 30 juillet. Nous espérons qu'ils parleront d'une seule voix défendant l'impérieuse nécessité de solliciter comme initialement prévu l'Europe afin de ne pas retarder une fois de plus ce projet.

La situation actuelle n’est plus supportable, nous ne pourrions comprendre que Mr Fillon maintienne sa position.

 

Si les projets ferroviaires reculent, par contre, les projets autoroutiers eux, ne connaissent pas de retard.

 

Le projet de contournement autoroutier de Chambéry par l'ouest a été déclaré « Projet d'Intérêt Général » par le Ministre des Transports le 14 mai 2007. Cette décision et le nouveau périmètre du projet sont publiques depuis mardi dernier et consultables sur le site de la préfecture de Savoie http://www.savoie.pref.gouv.fr/

 

Si la majeure partie des documents est conforme à ce que nous avait présenté la DDE en novembre 2006, nous sommes surpris de la disparition du secteur en tunnel à hauteur de Vimines.

Nous ne manquerons pas d'intervenir pour que le décret final du préfet incorpore ce passage en tunnel.

 

Nous serons aussi très attentifs sur la décision finale à propos du diamètre de la galerie de sécurité du Fréjus.

Si ce diamètre initialement prévu à 4,80 est confirmé a 8 mètres , la transformation en un deuxième tube sera facile et rapide et ainsi la capacité du tunnel sera largement doublée, et la Savoie deviendra le point de passage privilégié vers l'Italie en absorbant la majeure partie du trafic du Mont-Blanc et une partie de Vintimilles comme cela a déjà été évoqué.

 

Cette décision à laquelle s'ajoute la mise actuelle aux calendes grecques du projet Lyon-Turin enlève l'espoir d'avoir un jour un report vers une solution ferroviaire.

 

Eurêka ! ... diront certains, le contournement autoroutier de Chambéry deviendra alors indispensable, la Savoie sera alors bel et bien transformée en couloir à camions !

 

Quelle belle entrée en la matière pour le grenelle de l'environnement !

 

ACAC, association apolitique, a été fondée en septembre 2004 dans les buts d'informer et de s'opposer aux projets de contournements autoroutiers de Chambéry. Ceux-ci n'étant en aucun cas, la solution de développement durable de l'agglomération.

L'association soutient la réalisation des Plans de Déplacements attractifs et ambitieux ainsi que le développement du transport ferroviaire pour les marchandises.

Lire la suite

Compte rendu

15 Avril 2007, 21:19pm

Publié par Acac73

  Extrait du compte rendu de l'association :
"Notre conviction n’a fait que se renforcer depuis la création de notre association il y a bientôt 3 ans.

Le contournement autoroutier n’est en aucun cas inéluctable si des mesures de bon sens sont appliquées.

C’est une évidence qui se dégage lorsque de vrais débats publics sont organisés. C'est une évidence qui se dégage aussi lorsqu'on donne les chiffres du trafic de ces dernières années et non pas ceux d'il y a 10 ans."


Le compte rendu de l'Association a été communiqué à tous les adhérents en avril.. En cas de non réception, il peut étre demandé par simple mail à contact@anticac73.org

Lire la suite

Engagement des candidats sur le pacte de Nicolas Hulot

25 Février 2007, 17:26pm

Publié par Acac 73

Le débat public avec Nicolas Hulot, organisé par l’Association pour le Respect du Site du Mont Blanc à Chamonix vendredi soir a fait « salle comble ».

Nicolas Hulot a présenté son pacte écologique, aujourd’hui ratifié par plus de 600 000 signataires dont la quasi-totalité des candidats à l’élection présidentielle.

Il remarque « qu’une vraie maturité s’installe en France, y compris chez les politiques ».

 

Nous avons posé la question suivante : Ne faudrait-il pas demander un moratoire sur la construction des autoroutes ?

Nicolas Hulot nous a répondu qu’il faudrait aller encore plus loin

(voir détail sur http://www.pacte-ecologique-2007.org/ )

 

Alors, tout  va pour le mieux dans le meilleur des mondes ?

 

En Haute Savoie, oui :  le Conseil Général ainsi que tous les Maires soutiennent le combat de l’ARSMB pour diminuer le trafic poids lourds. Pour tout politique, il serait en effet suicidaire d’évoquer l’idée d’une galerie de sécurité d’un diamètre de 8.5 mètres  au tunnel  routier du Mont-Blanc !!!

 

 

Dans les Alpes Maritimes, oui : le Président du Conseil Général, actuellement  Ministre  de l’Aménagement du Territoire, a abandonné l’idée d’un contournement de Nice. Il s’est engagé à restreindre le trafic poids lourds dans sa région en le renvoyant, entre autres,  en Savoie sur le Lyon-Turin !!!

 

En Isère, oui :  tous les promoteurs du projet de  rocade Nord de Grenoble indiquent que celle-ci sera interdite aux poids lourds.

 

Quel touriste voudrait visiter une vallée, quel dirigeant souhaiterait y implanter une entreprise si le paysage de celle-ci  est défiguré par des files de camions sans fin, et que, comme aujourd’hui, la qualité de l’air soit médiocre ?

 

 Il est à noter que ce ne seront même pas les routiers français qui profiteront d’une politique du tout routier puisque la plus grosse partie du transport international est désormais assurée par des routiers provenant de pays dont les coûts salariaux sont cinq à dix fois plus bas que ceux de la France.

 

Et en Savoie ?

En première lecture, oui,  le Ministre vient d’annoncer le lancement des études pour la partie Chambéry-Lyon du Lyon Turin. Mais en regardant de plus près ce qui concerne la ligne Fret, un seul  tube  est d’abord prévu pour le tunnel sous Chartreuse .

Comment peut-on prétendre réaliser une ligne à haute capacité si deux trains ne peuvent pas se croiser sur 20 Km ? De qui se moque-t-on ?

Encore plus inquiétant, comme aucun financement n’a été présenté, c’est  le Président de la Société du Tunnel Routier du Fréjus qui a été mandaté par le Ministre pour le trouver  !!!

 

Ne va-t-on pas nous dire, dans quelques semaines voire quelques mois, de préférence après les élections, qu’il n’y a pas d’argent dans les caisses (depuis la vente des autoroutes) et que ce projet est dispendieux ?

 

 

N’espérons pas non plus que le trafic sera réparti sur les trois points de passage des Alpes (Haute-Savoie, Alpes Maritimes, Savoie). !  La réalisation de tous les ouvrages nécessaires  (doublement du Fréjus, doublement du Mont Blanc, contournement de Nice, etc...) serait encore plus coûteuse que le projet Fret Lyon-Turin.

 

La ligne historique qui assure aujourd’hui le trafic ferroviaire avec l’Italie date des premières locomotives à vapeur. La partie qui traverse Chambéry, Aix les Bains et qui longe le lac du Bourget a fêté ses 150 ans l’an dernier. Le tunnel du Mont Cenis a lui 135 ans :

Peut- on un jour  espérer pouvoir utiliser cette ligne historique pour cadencer des Tram-Trains sur l’axe Aix les Bains- Chambéry-Montmélian ?

A quel rythme l’Etat créera t’il une nouvelle ligne ferroviaire en Savoie : tous les 160 ans, 180, 200 ans ?

 

Par contre, les projets routiers, eux, n’attendent pas :

-          doublement déguisé du tunnel routier du Fréjus

-          déclaration imminente par le préfet en Projet d’Intérêt Général du Contournement Autoroutier de Chambéry.

 

Mais, peut être, sommes-nous dans l’erreur et que l’avenir de la Savoie doit forcement « baigner » dans le CO2 !!!

 

Beaucoup de candidats à l’élection présidentielle ( ou leur comité de soutien) vont organiser des réunions en Savoie .Tous,  bien sûr,  vont se targuer d’avoir signé le pacte écologique de Nicolas Hulot.

 

 Ce que nous attendons :

 

 ce sont des réponses précises aux questions suivantes :

 

-          Veulent-ils réellement réduire le trafic camion dans les vallées y compris en Savoie ?

 

-          S’ils pensent que les flux de marchandises ne vont pas décroître, veulent- t-ils s’atteler immédiatement à la réalisation du Lyon-Turin Fret pour une ouverture à pleine capacité en 2015 du tronçon Lyon-Montmélian et en 2020 du tronçon Belledonne Turin ?

 

Et également des engagements sur :

 

-          Décision immédiatement de l’abandon des projets de doublements  autoroutiers (doublement de la VRU par le  Contournement Autoroutier de Chambéry, doublement du Tunnel Routier du Fréjus, doublement de l’A432 par l’A48 Ambérieu-Bourgoin, doublement de l’A47 par l’A45, etc. …)

 

-          Aide financière aux agglomérations pour réaliser des Plans de Déplacement Urbains ambitieux.

 

-          Migration vers  une fiscalité environnementale ( taxe carbone de Nicolas Hulot,  redevance poids lourds : LKW MAUT en Allemagne, RDLP en Suisse, Loi Bur en Alsace, directive EuroVignette de la commission Européenne, vignette automobile sur les voitures rejetant plus de 200 g/Co2/Km).

 

-          Investissement massif dans le ferroviaire pour permettre un véritable report modal  (pas comme la future ligne de ferroutage Perpignan –Luxembourg qui ne concernera que 40 camions par jour).

 

La France est la lanterne rouge en Europe du transport ferroviaire  de marchandises, la Suisse et  l’Allemagne y parviennent (+16 % en 2006) !!!!!  Pourquoi pas nous ?

Lire la suite

Courrier aux élus du Conseil Général

1 Décembre 2006, 22:40pm

Publié par Acac73

Lire la suite

Courrier aux élus de Chambéry Métropole

8 Novembre 2006, 22:23pm

Publié par Acac73

Lire la suite

Communiqué sur la "galerie de sécurité" du Fréjus et ses conséquences sur la Savoie

24 Septembre 2006, 21:42pm

Publié par Acac73

Lire la suite