Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

Pont routier Cassine-Gambetta / doublement de l'échangeur autoroutier à la Motte-Servolex : deux projets qui ont «du plomb dans l'aile» !

6 Janvier 2014, 22:18pm

Publié par Acac73

 

Abandon des études du pont Cassine-Gambetta

dans la programmation pluriannuelle d’investissement de l’Agglomération 2014-2015

 

Le 19 décembre dernier, comme, avec d'autres associations, nous le réclamions depuis deux ans, les élus du Conseil Communautaire de Chambéry Métropole ont décidé, à une large majorité, de ne plus donner la priorité au pont Cassine-Gambetta dans le budget 2014-2015 et ont repoussé sa réalisation éventuelle de plusieurs années.

 

Nous nous félicitons de ce vote qui permet, d'une part, d'économiser 20 millions d'euros et, d'autre part, de donner priorité à la réalisation des investissements favorisant la mobilité durable :

  • réalisation intégrale des voies en site propre et des parking relais comme prévu dans le Plan de Déplacement Urbain voté en 2003 par tous les élus de Chambéry Métropole,

  • mise en œuvre de la liaison de Bus à Haut Niveau de Service Nord/Sud comme cela avait été annoncé par le Conseil Général de Savoie en 2005.

Il est également fort satisfaisant que les commissaires enquêteurs (enquête publique sur le projet de la Leysse)aient décidé d'approfondir leurs études, décalant ainsi la remise de leurs conclusions. Nous sommes, par contre, très dubitatifs sur le fait qu'aucune association (CAC, VCA ) porteuse d'alternatives au projet n’ait été consultée. Le dialogue n'a existé qu'avec les ingénieurs de Chambéry Métropole, salariés des promoteurs du pont.

 

Nous maintenons qu'en priorisant le développement des transports en commun et en révisant le plan de circulation, il sera possible de mettre en œuvre le projet de la Leysse tout en diminuant le trafic routier dans tous les quartiers de l'agglomérationet sur la VRUpour éviter sa saturation.

 

Doublement de l'échangeur A43 à la Motte-Servolex

 

Nous avions interrogé les élus sur ce projet complètement délirant, suite à la présentation d'AREA / APPR au cours du conseil municipal du mardi 4 juillet dernier.

Nous nous félicitons que le Président de Chambéry Métropole et le Maire de la Motte-Servolex aient demandé à APRR/AREA, dans un courrier au Préfet début novembre, de proposer également une solution à minima.

 

Pour nous, cette solution serait de :

  • maintenir l’échangeur tel qu’il est aujourd’hui,
  • créer un parking d’échange et de covoiturage sur le terrain appartenant à Chambéry Métropole qui jouxte l'échangeur et utiliser la passerelle existante piéton-vélo de la piste cyclable pour accéder à celui-ci,
  • transformer le tunnel piéton, traversant l’échangeur actuellement prévu dans le projet, en une passerelle piéton et vélo, dans le continuité de celle de la piste cyclable,
  • agrandir et ouvrir au public le parking AREA actuel ce qui favorisera également le covoiturage par un accès piéton direct au réseau de bus (ligne 5 de la STAC),
  • ajouter un radar poids-lourds préventif dans la bretelle d'accès à l'échangeur pour limiter les accidents.

 

Nous espérons la tenue, à la différence de l’élargissement de l’A43, d'un vrai débat contradictoire et ne doutons pas qu'un projet raisonnable et d'une véritable utilité publique soit retenu. L'argent ainsi économisé pourrait être consacré à la réalisation des infrastructures ferroviaires permettant de soulager rapidement le trafic autoroutier :

  • doublement de la ligne Aix-les-Bains / Annecy
  • plate-forme de ferroutage à Grenay dans la banlieue de Lyon.

Il est à rappeler que, comme pour l'élargissement, la société AREA / APPR ne finance pas directement les travaux. Elle bénéficie soit d'une augmentation des péages plus importante que légalement prévue, soit d'une augmentation de la durée de la concession, ce qui revient, in fine, à financer ces travaux directement sur le budget de l’État.

 

Lire la suite