Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

Dominique Dord  et Daniel Ibanez : un risque majeur pour l'avenir de la Savoie !

4 Juin 2017, 09:22am

Publié par Acac73

Dominique Dord  et Daniel Ibanez : un risque majeur pour l'avenir de la Savoie !

Il n'est pas si loin le temps (2004 à 2009) où Dominique Dord, alors habitant de la Motte-Servolex, avait clairement pris position contre le projet de Contournement Autoroutier de Chambéry (700 millions d'euros en 2004 pour 14 km) et pour le projet concurrent du Lyon-Turin ferroviaire.

 

Jusqu’en 2011, Dominique Dord clamait que «l’intérêt supérieur de l’ Europe, de la France et de la Savoie, c’est la création d’une nouvelle ligne ferroviaire pour les marchandises entre Lyon et Turin.» Depuis 2012, rétropédalage : complet alignement sur la position de Daniel Ibanez contre le Lyon-Turin tout en évitant soigneusement de prendre position sur les alternatives de ce dernier, c'est à dire, ajouter une centaine de trains de fret par jour, y compris le samedi et le dimanche sur la ligne historique. Le calcul est simple :

 

  • pour l'un, éviter la construction des accès au tunnel de base en Maurienne et de son tunnel sous Belledonne, à proximité de sa résidence savoyarde.

  • pour l'autre, ne pas prendre le risque d'avoir plus de trains de marchandises sur la ligne qui traverse sa commune, Aix-les-Bains, au cas ou le tunnel ferroviaire sous Chartreuse et sous Belledonne ne soient pas réalisés concomitamment avec le tunnel de base entre la France et l'Italie sachant que l'enquête publique en 2012 ne l'impose pas.

Notre objectif est très simple : éviter que la Maurienne et la ville de Chambéry ne soient transformées en un gigantesque couloir à camions !

Pour nous, il serait beaucoup plus responsable et courageux de militer pour une réalisation rapide de l'itinéraire fret Lyon-tunnel sous Chartreuse-tunnel sous Belledone-Maurienne et pour l'Eurovignette poids-lourds que de faire des petits calculs mortifères pour la Savoie

 

Motus et bouche cousue sur l'alternative de Daniel Ibanez : 100 trains en plus par jour sur la ligne historique qui traverse Aix-les-Bains, Chambéry et longe le lac du Bourget.

 

Depuis notre intervention au cours d'une réunion publique organisée par Dominique Dord et Daniel Ibanez, à la Motte-Servolex en 2013, Dominique Dord s'est bien gardé de participer à la moindre réunion publique sur ces alternatives : absent à celle organisée par notre association le 30 mai 2016 à Chambéry et à laquelle il avait été expressément invité, absent à celles organisées par Daniel Ibanez, y compris aux deux dernières, à Aix les Bains, le 4 avril et le 18 mai 2017.

 

Dominique Dord  et Daniel Ibanez : un risque majeur pour l'avenir de la Savoie !

A l'occasion de ces deux dernières, nous avons d'ailleurs eu la confirmation que Daniel Ibanez n'a jamais présenté son projet à l'Association de défense des rives et du lac du Bourget (A.D.R.I.L.A.C.) et aux élus de Brison-Saint-Innocent. Sa proposition d'ajouter sur la ligne historique, en remplacement du Lyon-Turin, une centaine de trains par jour dès 2017, a mis le feu au poudre à la municipalité de Brison-Saint-Innocent. Celle-ci a pris immédiatement une résolution contre le projet de Daniel Ibanez, forçant ainsi Dominique Dord, résident sur cette commune, à prendre enfin position !

Les dangers « des propositions de Daniel Ibanez « sont réels sur l’environnement et les répercussions sur la population non négligeables.


 

A lire absolument, la déclaration du Maire de Brison-Saint-Innocent

http://www.cpalb.fr/inquietudes-au-bord-du-lac


 

Nous ajoutons également que cette augmentation de trafic est incompatible avec le maintien d'un service de qualité sur les TER et les TGV sauf, bien sûr, faire circuler les trains de marchandises principalement la nuit et imposer aux transporteurs routiers de charger leur poids-lourds à ce moment là uniquement. De nombreux passages à niveaux resteraient également fermés, une grande partie de la journée...

Alors que Daniel Ibanez clame partout que le rajout de 100 trains par jour est possible dès 2017, Dominique Dord, lui, a été obligé de rétro-pédaler en déclarant pour la première fois depuis 5 ans :

«la priorité doit être la sécurisation de la ligne historique qui doit être couverte, carénée pour qu’au fond les trains disparaissent du paysage et qu’on ne les entende plus. Ce n’est pas le cas aujourd’hui et c’est regrettable, surtout que des procédés existent, notamment dans les grands pays alpins, en Autriche et en Suisse.»

...Là encore, Dominique Dord enfume ses concitoyens :

 

Il n'y a aucune possibilité de sécuriser et caréner la ligne historique sans devoir couper la ligne pendant plusieurs années. D'ailleurs, sur les centaines de documents présents sur le site de Daniel Ibanez, il n'y en a pas un relatif au moindre travaux de sécurisation de la ligne historique. Il n'y a pas, non plus, de vidéo ni de document sur la présentation faite lors de la réunion des « Amis de la Terre », le 8 avril dernier, du plan B de Michel Martin. De qui se moque-t-on ?

 

Qui enverrait des ouvriers travailler au-dessus des caténaires de 1500 volts et du passage de près de 200 trains par jour ?

 

Dominique Dord oublie bien de rappeler qu'en 1972, pour sécuriser seulement 75 mètres, la ligne ferroviaire avait été déviée pendant 4 mois sur la route départementale...

http://www.railsavoie.fr/grandrocher01.html
http://www.railsavoie.fr/grandrocher01.html

http://www.railsavoie.fr/grandrocher01.html

Après les wagons motorisés, montés sur vérins, des wagons amphibies sur le lac ?

 

Après avoir proposé des alternatives délirantes au Lyon-Turin, comme les wagons motorisés montés sur vérins r-shift-r dont l'étude a dilapidé près de 500 000€ d'argent public, Daniel Ibanez et Yves Crozet, Président du Think Thank d'un gros lobbyiste autoroutier (URF), vont certainement nous proposer, pour ne pas couper la ligne historique pendant les travaux de protection,.un concept révolutionnaire de wagons amphibies sur le lac du Bourget !

Promotion de R-SHIFT-R

Promotion de R-SHIFT-R

Soyons sérieux et honnête, qu'ils nous disent clairement ensemble où ils veulent faire passer le trafic marchandises entre la France et l'Italie :

- sur la VRU de Chambéry, en relançant le Contournement Autoroutier de Chambéry au centre ou à l'ouest de l'agglomération ainsi que le doublement du tunnel routier du Mont-Blanc ? Fréjus ?

- peut-être uniquement sur Chambéry et la Maurienne, en récupérant les poids-lourds les plus polluants dont la vallée de l'Arve ne veut plus ?

Tragédie du 13 avril 2012

Tragédie du 13 avril 2012

Doublement de l'échangeur autoroutier de la Motte Servolex : un silence assourdissant !

Nous constatons également le silence assourdissant de Dominique Dord sur le projet pharaonique et vraiment inutile de doublement de l’échangeur autoroutier sur le canton de la Motte-Servolex ! Là encore, le débat sur les 100 millions supplémentaires, qui vont être prélevés sur les usagers des autoroutes, est esquivé !

Comme Daniel Ibanez, il ne souhaite en aucun cas rediriger cet argent sur le développement de l'autoroute ferroviaire alpine comme AREA l'avait fait en finançant la plate-forme de chargement des poids-lourds en 2003 à Aiton.

Si à priori l’endettement de la France le préoccupe, le racket des usagers par les sociétés d'autoroute pour des projets inutiles ne le dérange pas le moindre du monde.

 

Dominique Dord  et Daniel Ibanez : un risque majeur pour l'avenir de la Savoie !

Lire la suite