Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

Alternative au Lyon-Turin de Daniel IBANEZ et ses amis : la mise en péril du plus grand lac naturel de France

25 Janvier 2015, 18:50pm

Publié par Acac73

Alternative au Lyon-Turin de Daniel IBANEZ et ses amis : la mise en péril du plus grand lac naturel de France

L'enfumage chapitre 2 : mise en péril du plus grand lac naturel de France

Daniel IBANEZ et ses amis voudraient nous faire croire que la ligne historique, qui passe le long du lac du Bourget et traverse les agglomérations d'Aix-les-Bains, est la solution idéale pour le report modal dans les Alpes.

D'après eux, il serait même possible, pour un « coût très modeste », de faire passer immédiatement 300 000 camions à partir de la gare d'Ambérieu.

300 000 PL = 80 trains supplémentaires par jour

Il suffit de consulter le rapport 2014 de l'autoroute ferroviaire qui indique que 30 000 poids-lourds ont été transportés par environ 4 trains par jour dans chaque sens entre la France et l’Italie,

On peut en déduire que pour transporter 300 000 poids-lourds, il faudrait 40 trains dans chaque sens par jour.

Cela ne fait qu'à peine 10 % du trafic traversant les Alpes françaises ( 25% en comptant uniquement les Alpes du Nord).

Alternative au Lyon-Turin de Daniel IBANEZ et ses amis : la mise en péril du plus grand lac naturel de France

La mise en danger du lac du Bourget.

La Frapna de Savoie, dans son avis pour l’enquête publique des accès au Lyon-Turin, pointait déjà la nécessité de « protéger le lac du Bourget en limitant le trafic fret en bordure et dans les agglomérations d’Aix-les-Bains et Chambéry »

Il faudrait être effectivement irresponsable comme Daniel IBANEZ et ses amis pour faire de cette ligne l'avenir du transport des marchandises dans les Alpes.

Il suffit de voir les falaises qui bordent la ligne pour constater le risque d'éboulement de roches sur les trains dont contenu irait directement se déverser dans le lac.

Accident dramatique du  8 février 2014 suite à un éboulement dans les Alpes du sud

Accident dramatique du 8 février 2014 suite à un éboulement dans les Alpes du sud

Train de fret au bord du lac du bourget

Train de fret au bord du lac du bourget

Fermer la ligne historique pendant plusieurs années pour protéger le lac du Bourget ?

A la différence de Daniel IBANEZ et de ses amis, DOMINIQUE DORD chiffre à 500 millions d'euros les travaux nécessaires pour la protection écologique du lac. Ce montant est, d'après nous, très largement sous évalué et il passe sous silence la nécessité de fermer la ligne pendant plusieurs années : il n'y aurait pas de meilleur motif pour relancer alors tous les travaux autoroutiers !

Alternative au Lyon-Turin de Daniel IBANEZ et ses amis : la mise en péril du plus grand lac naturel de France

Une 3ème voie de chemin de fer dans Chambéry.

Daniel IBANEZ et ses amis oublient de dire également qu'il faudrait une troisième voie de chemin de fer dans Chambéry pour faire passer ces trains supplémentaires.

Nous ne sommes pas sûrs que faire transiter plusieurs centaines de trains de marchandises dans le centre de Chambéry et d'Aix-les-Bains soit une solution d'avenir partagée par les 200 000 habitants de ces agglomérations et par les milliers de voyageurs qui empruntent quotidiennement les TER et les TGV.

Lire la suite

Après Karima DELLI député EELV du Nord, le député de l'UDI Michel Pancher de la Meuse flingue le Lyon-Turin pour défendre à tout prix le Canal Seine Nord

22 Janvier 2015, 19:53pm

Publié par Acac73

Lire la suite

Lyon-Turin : Daniel IBANEZ et EELV : enfumage à toutes les pages

21 Janvier 2015, 21:03pm

Publié par Acac73

Lyon-Turin : Daniel IBANEZ et EELV : enfumage à toutes les pages

Chapitre 1 : l'enfumage sur la localisation de la future plate forme d'embarquement des poids-lourds

Les faits :

Depuis fin 2003, une ligne de ferroutage ( embarquement des poids-lourds et/ou leurs chargements sur des wagons ) a été créée entre Aiton ( après Chambéry à l'entrée de la Maurienne) et Orbassano ( proche de Turin ).

En 2006, le Ministre des Transports , Dominique Perben, a lancé les études pour « allonger » cette ligne jusqu'à un site dans l'Est lyonnais.

Très vite, le site de Leymant à 10 km d'Ambérieu en Bugey a été abandonné car dans une enquête réalisée auprès des usagers de l'autoroute ferroviaire et publiée par l'OITC , 92% de ceux-ci avaient indiqué qu'ils n'iraient pas faire un « détour » jusqu'à Ambérieu.

L'ENFUMAGE

Comment Daniel IBANEZ et les élus lyonnais et grenoblois d'EELV peuvent affirmer vouloir la réussite du ferroutage, et faire la promotion exclusive d'un site où 92% des usagers remettraient leurs poids-lourds sur la route ?

Quelle crédibilité accorder à Daniel IBANEZ et Jean-Charles Kohlhaas , qui n'ont même pas l’honnêteté d'informer leurs adhérents que le site de Grenay aux portes de Lyon est choisi depuis 3 ans ?

Et tout cela parce-que Grenay est au croisement du projet Lyon-Turin et du Contournement Ferroviaire de Lyon.

L'ESCROQUERIE INTELLECTUELLE

Pire encore, Daniel IBANEZ, dans son recours contre le Lyon-Turin, désigne carrément la gare d'Ambérieu comme étant la solution idéale pour embarquer les poids-lourds sur les trains.

Il joue avec les mots, sans vergogne, à partir d'un document de l'Europe qui mentionne Ambérieu comme étant une gare de triage ( « Relay station et Marshalling yard » dans le texte ).

Quelle crédibilité accorder à ces opposants à tout prix au Lyon-Turin qui voudraient amener dans la gare de voyageurs au cœur d'Amberieu plusieurs centaines de milliers de poids-lourds annuellement ?

Lyon-Turin : Daniel IBANEZ et EELV : enfumage à toutes les pages

Lire la suite

Haro sur le Lyon-TURIN ferroviaire mais silence sur le Canal Seine Nord, projet « pharaonique inutile » dixit le Conseil Fédéral d'EELV

20 Janvier 2015, 23:31pm

Publié par Acac73

Haro sur le Lyon-TURIN ferroviaire mais silence sur le Canal Seine Nord, projet « pharaonique inutile »  dixit le Conseil Fédéral d'EELV

Quelques élus EELV flinguent le LYON-TURIN ferroviaire pour essayer de subventionner par l'Europe le canal Seine Nord, Grand Projet de plus de 4 milliards d'euros à l'utilité douteuse qui supprimera 2500 hectares de terre agricole.

Si Karima DELLI, élue EELV dans le Nord, ne recule sur aucun mensonge contre le Lyon-Turin, elle est, avec ses collègues , d'un silence assourdissant sur le Canal Seine Nord.

http://elus-npdc.eelv.fr/2013/04/17/seance-pleniere-du-12-avril-2013-position-sur-le-canal-seine-nord/

Pourtant, beaucoup doutent de la pertinence écologique et économique de ce projet de plus de 4 milliards d'euros, y compris chez EELV.

http://eelv.fr/2014/04/25/canal-seine-nord-grand-projet-inutile/

Si ces quelques élus EELV réclament l’arrêt du projet Lyon-TURIN au motif que la ligne ferroviaire du 19° siècle n'est pas saturée, pourquoi restent-ils silencieux sur le Canal Seine Nord qui va concurrencer le fret ferroviaire et les ports du Havre et de Rouen au profit d'Anvers et de Rotterdam ?

Si le Lyon-Turin a déjà bénéficié par l’Europe de plus de 500 millions d'euros pour les 4 descenderies et galeries de reconnaissances, le canal Seine Nord n'a pas touché 1 centime de l'Europe.

La France et l’Italie doivent déposer avant le 26 février sur ces deux dossiers une demande de subvention à l'Europe.

Lire la suite

Les affirmations délirantes et consternantes du député EELV François Michel Lambert.

20 Janvier 2015, 23:24pm

Publié par Acac73

Les affirmations délirantes et consternantes du député EELV François Michel Lambert.

Des solutions alternatives au Lyon-Turin qui n'auraient pas été étudiées ?

Les affirmations extraordinaires de la Cour des Comptes

Dans un référé contre le Lyon Turin en 2012, la Cour des Comptes avait affirmé entre autre, « que d'autres solutions techniques alternatives moins coûteuses ont été écartées sans avoir toutes été complètement explorées de façon approfondie».

En 2015 : la Cour des Comptes n'a toujours pas expliqué quelles étaient ces autres solutions miraculeuses.

La Cour des Comptes regrettait aussi que l'on ait pas pris exemple sur la Slovénie ou la Hongrie. Nous, on se félicite que la France, avec la réalisation du tunnel de base du Lyon-Turin, prenne plutôt exemple sur la Suisse.

Les wagons motorisés ( R-SHIFT-R ) , une alternative proche de l'escroquerie, avec des conflits d’intérêts manifestes.

On était resté sidéré lorsque le député EELV, Michel LAMBERT avait fait la promotion le 5 juin 2013 à l'Assemblée Nationale de ce projet délirant d'une complexité ahurissante « La véritable révolution technologique que représente la motorisation répartie sur les wagons de marchandises, déjà en œuvre en Allemagne » . A ce jour, il est bien le seul à avoir vu ces wagons. Ce qui est sûr, c'est que la société R-SHIFT-R, représentée par Daniel IBANEZ au PREDIT ( comme c'est bizarre !!!) est en quête de nouvelles subventions, après avoir déjà obtenu 500 000 € pour des études techniques réalisées par un étudiant en stage.

On est resté sidéré également quand, ce député pourtant élu sous l’étiquette EELV, s’était déclaré satisfait de la réalisation du contrat EcoMouv en décembre dernier. Pourtant, ce système est lui, bien en vigueur depuis 2005 en Allemagne.

http://www.fmlambert.fr/Le-depute-EELV-FM-Lambert-se-satisfait-de-la-resiliation-du-contrat-Ecomouv_a345.html

Lire la suite