Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry

Au vu des arguments des promoteurs de Notre Dame des Landes, pourquoi nos élus ne demanderaient-ils pas la fermeture immédiate de l’aéroport de Chambéry ?

24 Janvier 2016, 17:38pm

Publié par Acac73

Au vu des arguments des promoteurs de Notre Dame des Landes,  pourquoi nos élus ne demanderaient-ils pas la fermeture immédiate  de l’aéroport de Chambéry ?

C'est la question qu'on pourrait légitimement se poser, à la lecture des arguments des promoteurs du projet de l'aéroport de Notre Dame des Landes, entre Nantes et Rennes.

 

L’aéroport actuel de Nantes serait «considéré comme un des plus dangereux des aéroports français ». Pourtant, comme la majorité des aéroports français, il est classé en catégorie A, la meilleure. Ceci n'est pas le cas pour celui de Chambéry, classé en catégorie C, considéré comme l'un des deux aéroports les plus dangereux de France, avec celui de Calvi. D'ailleurs, pour pouvoir atterrir à Chambéry, les pilotes ont l’obligation de passer, préalablement, une formation spécifique sur simulateur de vol.

Au vu des arguments des promoteurs de Notre Dame des Landes,  pourquoi nos élus ne demanderaient-ils pas la fermeture immédiate  de l’aéroport de Chambéry ?

Le second argument avancé tiendrait à la saturation de l'aéroport de Nantes. Les habitants de notre région, qui ont déjà été à l’aéroport de Genève, savent que cet argument ne tient pas : à Genève, il y a 15 millions de passagers annuels avec une seule piste... Cela laisse une belle marge de manœuvre à celui de Nantes, avec ses 4 millions de passagers.

 

Il faut noter, également, que l’aéroport actuel de Nantes ne disparaîtra pas. Il est indispensable à l'usine Airbus où plus de 2500 salariés fabriquent les caissons de voilure qui sont ensuite transportés à Toulouse, par les airs.

http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/airbus-veut-garder-sa-piste-envol-nantes-04-09-2012-65743

 

Au vu des arguments des promoteurs de Notre Dame des Landes,  pourquoi nos élus ne demanderaient-ils pas la fermeture immédiate  de l’aéroport de Chambéry ?

Il faut savoir que la hâte, des promoteurs de ce projet, est grande car ils veulent le rendre irréversible avant l'inauguration, en 2017, de la Ligne à Grande Vitesse « Bretagne / Pays de Loire » : elle entraînera, sur Nantes et en particulier sur Rennes, la chute du trafic aérien et montrera l'inadéquation totale de ce projet !

Lire la suite

Interdiction des poids-lourds les plus polluants et les plus dangereux : on nous prend vraiment pour des crétins !

10 Janvier 2016, 19:00pm

Publié par Acac73

Interdiction des poids-lourds les plus polluants et les plus dangereux : on nous prend vraiment pour des crétins !

On peut vraiment se poser des questions sur la sincérité de l’engagement des élus pour la COP21.

Suite à notre info du 2 janvier, le Dauphiné du lundi 5 janvier a publié un article expliquant que, si les poids-lourds à la norme EURO2 n'étaient pas encore interdits au tunnel du Fréjus comme à celui du Mont-Blanc, ce serait à cause des membres italiens d'une très obscure commission franco-italienne, que personne ne connaît : le précédent Préfet de Savoie ne nous a pas permis d'assister aux réunions.

 

Les Italiens ont bon dos.

On n'est d'autant plus surpris de cette mis en cause, que les Italiens, au contraire des Français, n’hésitent pas à prendre des solutions courageuses contre la pollution. On peut citer l'exemple du centre ville de Milan où la circulation automobile a été interdite, en raison du pic de pollution, pendant 3 jours fin décembre.

http://www.francetvinfo.fr/meteo/particules-fines/pollution-la-circulation-en-voiture-interdite-a-milan_1245128.html

 

Argument pitoyable et malhonnête.

Le Dauphiné nous indique que, de plus, ces camions « poubelles » sont obligés de passer par le tunnel du Fréjus car ils ne peuvent plus passer par le col du Mont-Genève et par Grenoble à cause de la fermeture du tunnel de Chambon.

Il ne leur est pas venu à l'idée que l'Autoroute Ferroviaire Alpine entre Aiton et Turin a actuellement la capacité d'embarquer ces poids-lourds qui ne représenteraient que 0,57 % du trafic.

 

 

De qui se moque t-on ?

Au nom de la sécurité, en Savoie, on arrive à mobiliser des centaines de millions d'euros, qui en réalité servent d'abord à favoriser le trafic routier, mais on n'arrive pas à prendre des mesures simples pour interdire les poids-lourds les plus dangereux et les plus polluants.

  • 300 millions d'euros pour transformer le projet de galerie de sécurité de 4 mètres du Fréjus en un deuxième tube de circulation,

  • plus de 50 millions d'euros pour rectifier le virage qui accède à l’échangeur autoroutier nord de Chambéry (argument énoncé par Luc Berthoud, maire de la Motte Servolex, lors des vœux), au lieu de mettre un radar à l'entrée de ce virage.

A quand la prochaine catastrophe ?

Ainsi, il va y avoir encore, chaque jour, des poids lourds vieux de 20 ans, trente fois plus polluants que ceux actuellement commercialisés qui, chargés jusqu'à 44 tonnes, graviront les 1000 mètres de la pente pour s'engouffrer dans le tunnel du Fréjus avec un moteur en surchauffe.

Dans l'autre sens, ils dévaleront ces 1000 mètres de dénivelé pour débouler sur la VRU de Chambéry, avec là, des freins en surchauffe et des conséquences que l'on connaît.

 

accident sur la VRU du 13 avril 2012 / Photo DL

accident sur la VRU du 13 avril 2012 / Photo DL

Pas un mot sur l'interdiction virtuelle des EURO 1.

En nous parlant de l'avancement du projet de doublement de l'échangeur autoroutier, Luc Berthoud a ainsi bien confirmé que les élus étaient en négociation régulière avec AREA.

On ne comprend toujours pas pourquoi ces élus n'exigent préalablement pas d'AREA et d'EIFFAGE le respect de la loi pour la sécurité et la santé de leurs administrés. En effet, huit mois après l'interdiction des EURO 1 dans le tunnel du Fréjus, AREA ne signale toujours pas leur interdiction sur les autoroutes autour de Chambéry.

Évidemment, il n'y aurait aucun rapport avec les négociations en cours avec la maison mère d'AREA et d' EIFFAGE pour la localisation d'un centre régional éphémère, le temps de la construction du doublement de l’échangeur autoroutier de Chambéry, rallongé au pire par la réalisation du contournement autoroutier de Chambéry, que veut relancer le maire de Chambéry, Michel Dantin et sa 1ére adjointe Josiane Baud.

 

Interdiction des poids-lourds les plus polluants et les plus dangereux : on nous prend vraiment pour des crétins !

Pas un mot sur la surtaxe des EURO qui avait été en vigueur.

Autre contradiction de la COP21, dans cet article, il n'y a aucune allusion à l'abandon de la surtaxe sur les EURO3 qui était en vigueur il y a 3 ans au tunnel du Mont-Blanc.

 

Nos impôts pour favoriser le trafic routier.

Que les usagers des autoroutes se souviennent bien qu'à chaque fois qu'ils paieront aux péages, les augmentations qu'ils subiront pendant 5 ans serviront à réaliser un nouvel échangeur pharaonique de plus de 100 millions d'euros, ou un nouvel élargissement de l'autoroute au nord d'Annecy... au lieu de créer des infrastructures qui nous permettront un développement plus respectueux de l’environnement, comme un centre multimodal sur l’échangeur autoroutier ou une plateforme de chargement des poids lourds à Grenay,

à l'entrée de Lyon.

Lire la suite

Lutte contre la pollution : enfumage massif des élus de Chambéry

2 Janvier 2016, 11:46am

Publié par Acac73

Lutte contre la pollution : enfumage massif des élus de Chambéry

A notre grande stupéfaction, on a pu lire sur le Dauphiné Libéré ce jour que les élus de Chambéry et de Chamonix lançaient un concours pour améliorer la qualité de l’air en montagne.

http://c.ledauphine.com/haute-savoie/2016/01/01/vos-bonnes-idees-pour-la-qualite-de-l-air-en-montagne-seront-peut-etre-recompensees

( à noter que le DL a censuré 2 des 3 commentaires que nous avons écrit sur leur site )

 

Malheureusement, les actes sont contraires aux discours.

 

Priorité au ferroutage

Quelle crédibilité peuvent avoir les élus de Chambéry avec ce concours , alors que depuis des mois ils négocient avec AREA et EIFFAGE le doublement de l’échangeur autoroutier de Chambéry.

Ces 100M€ qui proviennent de l'augmentation des péages seraient bien plus utiles pour créer un vrai centre d'échange multimodale à cet échangeur et pour financer le prolongement de l'autoroute ferroviaire alpine à Grenay dans la banlieue de Lyon pour avoir moins de poids-lourds sur la VRU et dans la vallée de la Maurienne

 

Respect des interdictions des poids-lourds les plus polluants et les plus dangereux

Quelle crédibilité peuvent avoir les élus de Chambéry avec ce concours , alors que depuis des mois ils négocient avec AREA et EIFFAGE le doublement de l’échangeur autoroutier de Chambéry sans exiger qu'AREA affiche l'interdiction des poids-lourds EURO 1 au tunnel du Fréjus en vigueur depuis mai dernier.

Ils laissent ainsi les poids-lourds les plus polluant et les plus dangereux emprunter la VRU et la vallée de la Maurienne

 

Restauration du sur-péage sur les poids-lourds EURO3 pour toutes les vallées

Quelle crédibilité peuvent avoir les élus de Chambéry avec ce concours lorsqu'ils n'exigent pas que les poids-lourds EURO2 soient également interdit au tunnel du Fréjus comme au Mont-Blanc depuis 3 ans.

Quelle crédibilité peuvent avoir les élus de Chambéry et de Chamonix avec ce concours lorsqu'ils n'exigent pas que les EURO3 n'aient plus à payer un sur-péage comme il y a quelques années au Mont-Blanc

 

Instaurer un vrai débat public sur le thème de la pollution

Quelle crédibilité peuvent avoir les élus de Chambéry avec ce concours alors que l'an dernier ils n'ont organisé aucune réunion publique lors de l’enquête de préservation de l’atmosphère sur l'agglomération de Chambéry, et que désormais, la mairie de Chambéry ne signale plus les pics de pollution sur ces panneaux imitant ainsi la mairie de la Motte-Servolex.

On ne s'étonnera pas ainsi que certains brûlent leurs déchets verts en plein pic de pollution juste sous les fenêtre du maire aggravant ainsi la pollution déjà catastrophique

 

 

Nota

Les normes européennes d'émission, dites normes Euro sont des règlements de l'Union Européenne qui fixent les limites maximales de rejets polluants pour les véhicules roulants.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Norme_europ%C3%A9enne_d'%C3%A9mission

 

Les poids-lourds EURO 1 sont interdit de commercialisation depuis le 1 janvier 1996 et sont 30 fois plus polluant que les EURO 6  en vigueur depuis janvier 2015

Les poids-lourds EURO 2 sont interdit de commercialisation depuis le 1 janvier 2001 et sont 20 fois plus polluant que les EURO 6  en vigueur depuis janvier 2015

Les poids-lourds EURO 3 sont interdit de commercialisation depuis le 1 janvier 2001 et sont 10 fois plus polluant que les EURO 6  en vigueur depuis janvier 2015

Lire la suite

LE BOURGET-DU-LAC : réunion publique sur le transport LUNDI 14 DÉCEMBRE 18h

12 Décembre 2015, 14:59pm

Publié par Acac73

LE BOURGET-DU-LAC : réunion publique sur le transport LUNDI 14 DÉCEMBRE 18h

La délégation mandatée par le collectif "Pour un vrai réseau de bus au Bourget-du-lac" vous invite à une réunion d'étape.


Au programme :
1- Les réponses obtenues suite aux réunions du 24.09.15 et du 11.12.15 avec l'agglomération Grand Lac, organisatrice du transport
2- Les prévisions de circulation aux abord de la commune pour les 5, 10 et 15 ans à venir
3- Bilan des besoins des habitants

A vous y retrouver pour partager le fruit de notre mobilisation de ces 3 derniers mois !

Géraldine Lapierre, pour la délégation et le collectif

 

 

pour plus d'info

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/savoie/des-bus-scolaires-surcharges-au-bourget-du-lac-807879.html

http://bourgetpassion.fr/

http://www.acac73.org/2015/09/canton-du-bourget-motte-servolex-voglans-le-nouveau-reseau-de-bus-est-bien-la-catastrophe-annoncee-merci-monsieur-dord.html


 

Lire la suite

Laurent Wauquier ou comment utiliser nos impôts pour aggraver la pollution :

7 Décembre 2015, 12:09pm

Publié par Acac73

(en finançant l'autoroute A45 et le Contournement Autoroutier de Chambéry...)

 

211 millions pour l'A45

C'est ce qu'a clairement annoncé Laurent Wauquier en promettant 211 millions d'euros pour financer cette nouvelle autoroute Saint-Etienne / Lyon !... Et cela contre l'avis de tous les lyonnais, car elle va favoriser les déplacements routiers entre ces deux départements et aggraver encore la pollution.

http://www.leprogres.fr/loire/2015/11/24/laurent-wauquiez-s-engage-a-participer-au-financement-de-l-a-45

http://www.leprogres.fr/economie/2015/09/01/pourquoi-le-president-du-rhone-veut-empecher-le-funeste-projet-de-l-a45

L'urgence est, au contraire, de réaliser le Contournement Ferroviaire de Lyon qui, lui seul, permettra de délester le nœud ferroviaire lyonnais et ainsi, de résoudre une grande majorité des retards des TER sur la région. Il permettra également de donner un accès TER direct à l'aéroport de Saint-Exupéry à Saint-Étienne, Bourg-en-Bresse, Grenoble et Annecy.

 

Contournement Autoroutier de Chambéry : « On a bien l'intention de revenir dessus ».

C'est exactement les paroles prononcées par la première adjointe au maire de Chambéry, Michel Dantin, le 20 octobre dernier devant les membres de la CCSPL... On croyait ce projet concurrent au Lyon-Turin définitivement enterré malgré les regrets répétés de Michel Dantin sur l'abandon du contournement par le gouvernement en 2014.

 

Combien de centaines de millions d'euros d'argent public pour financer ce projet d'un milliard d'euro ?

 

Si l'autoroute Cruseilles / Genève A41N a pu être financée à 100 % par le concessionnaire, le Contournement Autoroutier de Chambéry nécessitera lui des centaines de millions d'euros d'argent public, des restrictions de circulations catastrophiques pour les habitants de notre bassin de vie et exigera l'abandon du projet concurrent Lyon-Turin.

 

Les études de la DDE, en 2004, ne prévoyaient qu'un trafic de 15 000 véhicules/jour sur le CAC si la VRU était maintenue à 2x3 voies. Ces mêmes études prévoyaient que le trafic passerait à 25 000 véhicules/jour si la VRU était artificiellement saturée aux heures de pointes par son passage à 2x2 voies.

 

Même avec 25 000 véhicules/jour et une durée de concession de 55 ans, nous ne pensons pas que les usagers de la VRU ( 80 % étant du trafic local) soient prêts à débourser des abonnements de 141€ par mois comme les usagers de l'A41N pour aller, par exemple, quotidiennement de leur domicile de la Ravoire à leur travail à Technolac.

 

Les agglomérations Chambéry / Aix-les-Bains :

un avant goût du futur gaspillage d'argent public à la région ?

Pour terminer, rappelons que, lors des dernières élections municipales, Dominique Dord maire d'Aix-les-Bains, Michel Dantin maire de Chambéry et Patrick Mignola président de Métropole Savoie, avaient promis une meilleure mutualisation des moyens afin de proposer un meilleur service, pour moins cher, à leurs concitoyens. D'après eux, ceci n'avait pas été possible avant à cause d' incompatibilités entre Dominique DORD et Louis BESSON... Pour l'instant, la seule mutualisation mise en œuvre est la création d'une nouvelle structure concurrente à Métropole Savoie par les élus d'Aix-les -Bains et de Chambéry.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/savoie/chambery-grand-lac-une-marque-de-marketing-territorial-850385.html

 

  • Les promesses de liaisons bus à haut niveau de service entre les deux agglomérations se sont traduites par la suppression de la ligne directe entre Technolac et la gare d'Aix-les- Bains.

  • Les promesses d'un meilleur service pour les usagers par la diminution de 30 % des bus sur l'agglomération d'Aix les Bains, et l'abandon sur le trottoir de nombreux collégiens entre le Bourget du Lac et la Motte Servolex.

 

http://www.acac73.org/2015/09/canton-du-bourget-motte-servolex-voglans-le-nouveau-reseau-de-bus-est-bien-la-catastrophe-annoncee-merci-monsieur-dord.html

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Accélération du projet d'élargissement de l'autoroute A480 à Grenoble : la conséquence du combat idéologique des élus EELV de la région contre les Grands Projets Ferroviaires Indispensables

4 Décembre 2015, 18:55pm

Publié par Acac73

Accélération du projet d'élargissement de l'autoroute A480 à Grenoble : la conséquence  du combat idéologique des élus EELV de la région contre les Grands Projets Ferroviaires Indispensables

6 mois après le lancement du projet, on a entendu Eric Piole cette semaine s'exprimer contre le projet d'élargissement de l'autoroute A480 dans Grenoble. Il ne peut s'en prendre qu'à lui même et à ses amis EELV de la région.

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenoble/la-position-d-eric-piolle-contre-l-elargissement-de-l-a480-provoque-les-foudres-de-l-opposition-868347.html

 

 

Profitant de leur lutte idéologique contre les grands projets ferroviaires Lyon-Turin et Contournement Ferroviaire de Lyon, les lobbyistes autoroutiers en profitent pour faire avancer leurs projets un par un.

 

Pourtant, ces deux projets ferroviaires permettraient à de nombreux automobilistes de préférer les TER pour aller au cœur de Lyon ou à l'aéroport Saint-Exupéry, réduisant ainsi la circulation automobile dans l'agglomération de Grenoble.

 

Ils permettraient de gagner quelques minutes sur le trajet, amèneraient beaucoup plus de régularité à cette ligne qui est complètement saturée au heures de pointes entre Grenay et Saint André le Gaz et permettraient aux TER de desservir l'aéroport Saint-Exupéry aujourd'hui accessible uniquement aux Bus.

 

Les élus doivent savoir faire des choix. A refuser idéologiquement les projets ferroviaires, ils facilitent sans aucun doute les projets autoroutiers.

 

Pour le financement des projets ferroviaires, il faut noter qu'aucune des 39 pages du programme de Jean-Charles Koohlhas et Daniel Ibanez pour les élections de la région Rhône-Alpes Auvergne ne comporte même l'idée d'une pollutaxe ou Eurovignette poids-lourds à l'inverse du programme d’Emmanuelle Cosse pour la région parisienne.

De qui se moque t-on ?

 

Lire la suite

Opposants au Lyon-Turin : les nouveaux bérets de rouge de Savoie ?

8 Novembre 2015, 18:21pm

Publié par Acac73

Encore une fois, on est resté stupéfait à la lecture du dernier communiqué des opposants au Lyon-Turin , dont le leader, Daniel IBANEZ est tête de liste EELV en Savoie.

 

Même combat que les bonnets rouges ?

On pourrait s'attendre à ce que la tête de liste EELV en Savoie, parti politique qui déclare s’engager pour une région plus écologiste, encourage la mise en œuvre de la pollutaxe poids-lourds dans les Alpes.

Au contraire, on ne peut constater dans ce communiqué que Daniel Ibanez reprend exactement le discours des bonnets rouges et du Front National contre l'écotaxe.

 

Enfumage sur le financement

Les opposants ont beau jeu de dénoncer la précarité financière de la LGV Tours-Bordeaux ou Perpignan-Figeras, conséquence prévue du montage financier réalisé par les Partenariats-Public-Privé du gouvernement Sarkozy.

Au contraire, la nouvelle ligne mixte voyageurs et marchandises Lyon-Turin sera majoritairement financé par l'Europe et par l'Eurovignette Poids-Lourds.

 

Les richissimes sociétés d'autoroutes, les seuls gagnants potientiels de l'abandon du Lyon-Turin

On remarquera également que Daniel Ibanez ne dénonce jamais les profits faramineux des sociétés d'autoroutes ( plus de 2 milliards d'euros par an). On comprendra ainsi mieux également le « partenariat » avec Yves Crozet, fervent défenseur de la privatisation des autoroutes.

 

Quand «Pièce à conviction» réécrit l'histoire...

La commission d'audit des Ponts et Chaussées de 2003 recommandait effectivement de supprimer le Lyon-Turin et surtout de réaliser en priorité les contournement autoroutier de Chambéry et Grenoble, l'autoroute A48 Bourgoin-Ambérieu, l'autoroute A51 Grenoble-Sisteron, entre autre.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/034000106/index.shtml

Pour notre part, on se félicite que Louis Besson ait pu « court-circuiter » Jean-Pierre Raffarin, pour que Jacques Chirac priorise le développement du ferroviaire au lieu du réseau autoroutier.

On voit encore la malhonnêteté du reportage de France 3 « Pièces à Conviction » qui veut faire croire aux auditeurs que Jean-Pierre Raffarin voulait seulement faire des économies.

 

Encore une polémique facile.

Quand à la polémique sur le coût du tunnel de base du Lyon-Turin, on ne voit pas pourquoi la France et l'Italie réaliserait un tunnel 59 % plus coûteux que la Suisse.

Rappelons que le coût prévu du Lyon-Turin est de 8,5 milliards d'Euros, sans compter le milliard d'euros déjà dépensé dans les descenderies et les études.

A noter que la comparaison avec le coût du Gothard est très variable suivant le cours du franc Suisse ( 1.2 en 2014, 1.0 début 2015, 1.08 aujourd'hui).

 

La ligne existante serait suffisante ?

Qui peut croire que faire passer plus de cent trains supplémentaires par jour, y compris le samedi et le dimanche, dans Chambéry, Aix Les Bains et le long du lac du Bourget est possible ?

 

Communiqué de Daniel Ibanez avec nos commentaires

Communiqué de Daniel Ibanez avec nos commentaires

Lire la suite

Pièces à conviction sur le Lyon-Turin : Une émission 100 % à charge qui déshonore le service public.

5 Novembre 2015, 21:46pm

Publié par Acac73

Pièces à conviction sur le Lyon-Turin : Une émission 100 % à charge qui déshonore le service public.

Aucun regard critique sur les affirmations des opposants.

 

Dans les 26 milliards que brandit ce reportage, on additionne la partie Italienne, la ligne à grande vitesse entre l'est de Lyon et l'avant pays savoyard qui est abandonnée ( il n'est plus prévu qu'une ligne mixte voyageur et marchandises à 220 km/heure) , le doublement des tunnels sous Chartreuse et sous Belledonne inutile et non prévu actuellement.

On additionne également le coût du contournement ferroviaire nord de Lyon.

Aujourd'hui, tout le trafic Fret passe par la gare de Lyon ( la pardieu ) .

Chaque jour plus de 100 trains de marchandises traversent cette gare  et pénalise tout le trafic voyageur.

Qui à Paris trouverait normal de voir passer plus de 100 trains de marchandises dans la Gare de Lyon, Montparnasse, du Nord ou de l'Est ?

Lire la suite

Pièces à conviction sur le Lyon-Turin : Une émission 100 % à charge qui déshonore le service public.

5 Novembre 2015, 21:25pm

Publié par Acac73

Projet de gare Dauphiné-Savoie en 1997

Projet de gare Dauphiné-Savoie en 1997

Vous trouverez ici un des articles censurés par France 3 sur la page Facebook de l'émission "pièces à conviction"

https://www.facebook.com/Piecesaconviction/

 

Faire croire que la gare a été déplacé de Grenoble à Chambéry par des manipulations politiques, c'est insulter le bon sens.

En effet, dans les années 90, il était prévu de réaliser une nouvelle gare en plein champs entre Chambéry et Grenoble ( Gare Dauphiné-Savoie) .

Dans les années 2000, on s'est rendu compte que les gares « betteraves » était une immense erreur, d’où son abandon.

Évidemment, cette réécriture de l’histoire permet à Carignon de dénigrer son successeur PS à la Mairie de Grenoble qui n'aurait rien fait pour garder ce projet de gare TGV.

 

A noter d'ailleurs que cette relocalisation de la gare « betterave » en centre-ville est un des motifs du recours de Daniel  IBANEZ, qui ne verra effectivement pas une gare internationale à 2 km de sa propriété en Savoie

Lire la suite

Pièces à conviction sur le Lyon-Turin : Une émission 100 % à charge qui déshonore le service public.

5 Novembre 2015, 20:59pm

Publié par Acac73

Pièces à conviction sur le Lyon-Turin : Une émission 100 % à charge qui déshonore le service public.

Vous trouverez ici un des articles censurés par France 3 sur la page Facebook de l'émission "pièces à conviction"

https://www.facebook.com/Piecesaconviction/)

Exemple 3 : aucune question sur les conflits d’intérêts et les alternatives bidons comme le « R-SHIFT-R » portés par les opposants qu'on a vu défiler au « reportage » de France 3

Yves Crozet, un fervent défenseur de la privatisation des autoroutes,

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/autoroutes-a-la-recherche-de-l-accord-profitable-a-tous_1611388.html

qui a été également directeur du Laboratoire d’Économie des Transports.

http://www.let.fr/Composition-du-LET,92

Ce même laboratoire qui a apporté sa caution à une pseudo alternative au Lyon-Lyon, les wagons motorisés R-SHIFT-R. Ce projet d'une complexité délirante a bénéficié en deux fois de près de 500 000 euros de subventions de la part du PREDIT ( ministère des transports) .

http://www.predit.prd.fr/predit4/publication/42599

On ne sait toujours pas à quoi a servit cette argent, sachant de plus que les études techniques ont été réalisées par un stagiaire de l'INSA. Par contre, ce que l'on sait, c'est que Yves CROZET est aussi le président du groupe « politique des transport » au PREDIT.

http://www.predit.prd.fr/predit4/document/44736

Sans oublier Alain Bonnafou, présent dans le reportage de France 3 également membre de ce laboratoire, ou Olivier KLEIN, caution des écologistes http://www.convention-traversees-alpines.org/echanges.html.

On a eu également l'occasion de croiser Daniel IBANEZ comme représentant la société R-SHIFT-R à un réunion au PREDIT. ( voir Daniel Ibanez à 20m32s https://vimeo.com/64201772 )

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>